Graph – S’il monte à 10 euros, comment le prix du paquet de cigarettes se situera-t-il par rapport à celui de nos voisins ?

DirectLCI
TABAC - C’est l’une des annonces fortes du discours de politique générale d’Edouard Philippe : le prix du paquet de cigarettes sera "progressivement" porté à 10 euros, contre 7 euros actuellement. Avec une telle hausse (+ 40%), où se situerait la France par rapport à ses voisins directs dans le palmarès des pays où les cigarettes sont les plus chères ?

"Le tabac en France entraîne plus de 80.000 décès (par an). C’est la première cause de mortalité évitable, et la consommation quotidienne de tabac augmente chez les adolescents. Ne rien faire est exclu". Dans son discours de politique générale mardi après-midi à l’Assemblée, Edouard Philippe a adopté un ton particulièrement volontariste en matière de lutte contre le tabagisme. Avec une feuille de route claire : le prix du paquet de cigarettes, qui oscille aujourd’hui en France entre 6,50 et 7,10 euros,  atteindra "progressivement" le seuil symbolique des 10 euros. Si le Premier ministre est resté flou sur le calendrier, sa ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est déjà prononcée pour une augmentation "rapide et forte" "dès 2018".

Le gouvernement mettrait ainsi en musique une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. En mars 2017, celui qui n’était alors que que candidat à la présidentielle s'était dit "tout à fait prêt" a augmenter le prix du paquet à 10 euros. Mais à l’époque, il avait posé pour condition que les pays limitrophes fassent de même, pour éviter un boom des achats transfrontaliers. "On ne peut pas expliquer à des buralistes et à des consommateurs qui sont à Lille, à Strasbourg ou ailleurs qu'en prenant dix minutes leur voiture, ils auront le paquet à moitié prix de l'autre côté de la frontière", avait-il alors estimé. 

En vidéo

Au Pays Basque, la colère des buralistes frontaliers face aux cigarettes moins chères en Espagne

L’exécutif aurait-il depuis obtenu l'assurance que nos voisins directs suivent le même mouvement ? Rien n'est moins sûr. Or, en l'état actuel des choses, la France, qui se situait déjà dans le peloton de tête des pays européens où les cigarettes sont les plus chères, ne serait plus qu'à une poignée de cents du Royaume-Uni, où le paquet coûte en moyenne 10,09 euros selon les chiffres 2016 de l'Irish Tobacco Manufacturers’ Advisory Committee, sur lesquels nous nous sommes basés pour établir ce graph : 

Et si l'on enlève le Royaume-Uni pour ne considérer que les pays limitrophes (excepté Monaco car les cigarettes y sont aussi chères que dans l'Hexagone), la France serait bien, et de loin, la championne du prix des cigarettes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter