Grève à la SNCF : trafic fortement perturbé à prévoir

Grève à la SNCF : trafic fortement perturbé à prévoir

MOBILISATION – Les deux principaux syndicats de la SNCF, la CGT et SUD-Rail, appellent à une grève reconductible à partir de mardi soir. Ils entendent peser sur la réforme du ferroviaire débattue à partir du 17 juin à l'Assemblée. Metronews fait le point sur la mobilisation à venir et le projet de loi qui divise les syndicats.

Les prévisions de trafic
Après la mobilisation le 22 mai, la CGT et SUD-Rail, suivis par FO et First, appellent à la grève mardi pour demander une modification de la réforme du ferroviaire débattue à l'Assemblée nationale à partir du 17 juin. La SNCF prévoit d'"importantes perturbations" à partir de mardi 19 heures, avec seulement un TGV sur deux ou trois, selon les axes, circulant sur les grandes lignes. Le trafic sera également perturbé en régions et en Ile-de-France, avec seulement un TER sur trois et un Transilien sur trois en circulation mercredi.

La réforme ferroviaire dans le viseur
Dix-sept ans après la division de la compagnie ferroviaire SNCF et du gestionnaire de réseau, Réseau ferré de France (RFF), la proposition de loi présentée par le secrétaire d’État chargé des Transports, Frédéric Cuvillier, vise à réunir à nouveau les deux entités – renommés dans ce cadre SNCF Mobilités et SNCF Réseau – en les plaçant sous la direction unique de la SNCF. Un retour en arrière qui marque l'échec de la séparation des deux structures cumulant aujourd'hui 40 milliards d'euros de dette, majoritairement détenue par RFF. La fusion des deux groupes doit permettre de maîtriser ce poids financier à travers la limitation du recours au crédit et de réaliser des économies avec notamment l’imposition par l'État à la direction du groupe public de contrats de performance.

Autre dimension de la réforme : préparer l'ouverture globale à la concurrence du rail français d'ici à 2019. La création d'un grand groupe public ferroviaire doit, selon la réforme, permettre à l'État de gérer le coût de la gestion du réseau tout en s'assurant les rentrées de la compagnie.

Les syndicats divisés
Face à cette réforme, les syndicats avancent en ordre dispersé. Favorables à la fusion de la SNCF et de RFF, les organisations représentatives s'inquiètent de l’impact du projet sur les effectifs. La CGT et SUD-Rail dénoncent en outre une fausse réunification du système ferroviaire français avec la création de trois Épic (Établissement public à caractère industriel et commercial), au lieu de deux actuellement, et un projet qui se contente de maîtriser les dépenses sans régler le problème de la dette accumulée. En outre, elles demandent l'amélioration des conditions sociales des employés du groupe et la "ré-humanisation" des gares et des trains. "Des sujets internes à la vie de l'entreprise, qui n'ont que peu de rapport avec la réforme ferroviaire", a récemment jugé le directeur des ressources humaines de la SNCF, François Nogué.

Toutefois, tous les syndicats ne se joignent pas au mouvement de grève mardi. L'UNSA, deuxième syndicat de la SNCF, affirmant "privilégier un dialogue constructif", veut attendre les discussions au ministère, où elle doit être reçue, avec les autres formations, le 12 juin. Quant à la CFDT, elle dénonce une "mise en scène visant à faire croire que ce rapport de forces programmé serait à l'origine des avancées sociales déjà négociées par la CFDT".

La grève ce week-end ?
Dans leur préavis, la CGT et SUD-Rail appellent à une grève reconductible. Le mouvement pourrait ainsi se poursuivre sur la fin de semaine. Un mouvement reconduit mercredi pourrait notamment rendre les conditions de déplacements encore plus difficiles avec l'appel à manifester de plusieurs fédérations de taxis. De son côté, l'UNSA a prévu de déposer un préavis à partir du mardi 17 juin, en fonction des conclusions des négociations en cours, afin de peser sur l'examen du texte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.