Grève : après les cheminots, les contrôleurs aériens

Grève : après les cheminots, les contrôleurs aériens

SOCIAL - Deux syndicats de contrôleurs aériens appellent à la grève la semaine prochaine, du mardi 24 au dimanche 29 juin. "Un grand nombre d'annulations et de fortes perturbations des horaires sont à prévoir", préviennent-ils.

Alors que la mobilisation semble s'étioler à la SNCF jeudi, une autre menace plane sur les voyageurs. Dans les airs cette fois-ci. Deux syndicats de contrôleurs aériens appellent à la grève du mardi 24 au dimanche 29 juin. Le SNCTA a en effet annoncé rejoindre l'Unsa-ICNA, qui avait déjà déposé début juin un préavis pour cette période de premiers départs estivaux. Ils protestent contre le niveau, insuffisant selon eux, des moyens accordés à la navigation aérienne pour 2015-2019.

Une mobilisation "particulièrement suivie"

Le mouvement pourrait causer de sérieux désagréments à ceux qui projettent de prendre l'avion la semaine prochaine, ces deux syndicats représentant plus de 60% des voix aux dernières élections professionnelles.

Le SNCTA promet d'ailleurs dans un communiqué que la mobilisation sera "particulièrement suivie" parmi les 4.000 contrôleurs aériens et qu'"un grand nombre d'annulations et de fortes perturbations des horaires sont à prévoir". Assujettis au service minimum, les contrôleurs aériens peuvent toutefois être réquisitionnés pour permettre d'assurer au moins 50% du trafic.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

EN DIRECT - Covid-19 : Israël autorise une 3e dose de vaccin pour les plus de 60 ans

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.