Transports, école, hôpitaux... Qui se mobilise pour la grande grève du jeudi 22 mars ?

Société
PERTURBATIONS - En amont de la grève reconductible qui débutera le 3 avril, les cheminots s'associent à la journée de manifestation du jeudi 22 mars dans la fonction publique. Le point sur toutes les mobilisations prévues.

Un premier test pour les mouvements sociaux. La fonction publique se mobilise jeudi 22 mars dans le cadre d'une journée d'action et de grève qui affectera les transports ainsi que d'autres services publics. LCI fait le point sur les perturbations à prévoir dans le pays. 

SNCF-RATP

Véritable préambule de la longue grève qui doit débuter en avril contre la réforme de la SNCF, les cheminots seront sur le pied de guerre jeudi, avec des fortes perturbations prévues. Seuls 40% des TGV, 25% des Intercités, 50% des TER et 30% des trains d'Ile-de-France circuleront. Les syndicats représentatifs (CGT, Unsa, SUD, CFDT) organisent en outre une "manifestation nationale" à Paris contre la réforme du ferroviaire, avec "plus  de 25.000" personnes attendues.


Les syndicats de cheminots appellent ensuite à faire grève deux jours sur cinq à compter du 3 avril, jusqu’au jeudi 28 juin. Ce système tournant fait que les jours de grève peuvent tomber parfois en semaine, parfois les week-end, où à cheval sur les deux. Le week-end de Pâques est épargné, mais pas les vacances de printemps pour la zone C ou les ponts de mai.  


Côté RATP, le trafic sera "quasi normal" sur les réseaux métro, bus et tram. En revanche, il faudra compter seulement 2 trains sur 3 aux heures de pointe sur les lignes A et B du RER. 

Air France

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a annoncé mercredi que 30% des vols seraient annulés aux aéroports de Roissy, d'Orly et de Beauvais. La DGAC a appelé les compagnies aériennes à réduire leur programme de vols au départ et à l'arrivée des aéroports français, précisant que "des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure". Chez Air France, les hôtesses et stewards sont appelés à cesser le travail le 22 mars pour défiler aux côtés des fonctionnaires. Air France prévoit d'assurer son programme long-courrier. 


Une autre grève est annoncée le 23 mars, et une autre le 30 mars, cette fois-ci à l’appel de 11 syndicats, pour réclamer une hausse générale des salaires de 6%, alors que la direction propose une hausse de 1% en 2018, avec des primes d’intéressement. 


Côté aviation toujours, Hop !, la filiale low-cost d’Air France, appelle elle aussi à la grève les jeudi 22 et vendredi 23 mars. La compagnie aérienne devrait être touchée par un "mouvement syndical minoritaire" a-t-elle précisé à LCI.

Education nationale

Lundi, le ministre Jean-Michel Blanquer a dit s'attendre à des "grèves limitées" dans les écoles. Le SNUipp-FSU (1er syndicat du primaire) anticipe un suivi divers selon les départements. Les syndicats lycéens et étudiants (Unef), qui protestent contre les réformes du bac et de l'université, ont rejoint l'appel à mobilisation. Des crèches seront également fermées jeudi.

Services publics

Sur l'ensemble de la fonction publique, sept syndicats appellent à la grève pour le pouvoir d'achat et la défense du statut dans la fonction publique territoriale, hospitalière et d'État. Plus de 140 manifestations sont annoncées en France. Une première journée d'action le 10 octobre avait rassemblé des centaines de milliers de personnes.


Les hôpitaux publics seront représentés, les personnels manifestant contre les restriction budgétaires. Des grèves sont également à prévoir dans les maisons de retraites médicalisées (Ephad), pour réclamer davantage de moyens humains. 


Localement, certains services publics seront affectés, comme la collecte des déchets à Paris, touchée par une grève des agents de nettoiement dans une partie de la capitale.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter