SNCF : 57% des Français jugent la grève reconductible injustifiée, selon un sondage

SNCF : 57% des Français jugent la grève reconductible injustifiée, selon un sondage

OPINION - Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour "Le Figaro" et Franceinfo, 57% des personnes interrogées estiment que le mouvement de grève reconductible n'est "pas justifié", mais 51% pensent que "le gouvernement doit tout faire pour éviter cette grève, quitte à renoncer à certains points de sa réforme".

À la fin des deux premiers jours de grève des cheminots, le rapport de force reste inchangé dans l'opinion, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting. 57% des personnes interrogées pensent en effet que le mouvement de grève reconductible n'est "pas justifié".


Le sondage, réalisé pour Le Figaro et Franceinfo, montre en revanche des résultats plus contrastés quant à l'attitude qu'il faudrait adopter. 51% des personnes interrogées estiment que "le gouvernement doit tout faire pour éviter cette grève, quitte à renoncer à certains points de sa réforme".

Dans le détail, les sympathisants de gauche sont ceux qui estiment le plus que le mouvement de grève reconductible est justifié (63%). Ils sont suivis par les sympathisants FN (51%), les sympathisants de droite (23%) et les sympathisants LaREM (16%).

Globalement, le soutien à la grève reste inchangé depuis deux semaines. Le 23 mars, un premier sondage Odoxa avançait que 58% des Français trouvaient "injustifié" le mouvement qui s'annonçait. Désormais, 59% pensent que la mobilisation des syndicats pourrait conduire la France à un blocage complet, comme de 1995. Enfin, un tiers des Français (33%) se dit pénalisé par la grève. Une proportion qui grimpe à 40% pour les cadres, à 43% pour les Franciliens et à 49% pour les 18-24 ans. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter