Grosse polémique pour Rue du Commerce, qui a commercialisé des déguisements "d'enfants déportés"

SOCIÉTÉ
DirectLCI
CHOC - Ils sont vendus par Happy Fête sur le site Rue du Commerce. Pourtant, ces déguisements n'ont rien de festif. Des annonces proposant à la vente des vêtements "d'enfants déportés" ont été repérées sur le site du groupe Carrefour. Ils n'ont pas tardé à susciter la polémique, avant que le site les retire de la vente et s'excuse.

La nouvelle collection de déguisements de Rue du Commerce a déclenché un scandale. Le site internet, appartenant au groupe Carrefour, a mis en vente dans sa rubrique "Jeux et jouets" des tenues "d’enfants déportés". Pour les garçons, elle se compose d’un pantalon, d’une veste, d’un chapeau et d’un badge d’identification. Côté fille, la petite modèle, elle, est habitée d’une robe, d’un béret, d’un sac et du même badge d’identification. Les deux tenues sont commercialisées par le vendeur Happy Fête au prix de 30 euros.


Sur la Toile, l’annonce n’a pas tardé à choquer et à mettre en colère les internautes. "N'avez-vous pas honte de laisser ça sur votre site ? Je ne sais pas quoi dire à part mon dégoût et ma consternation !!", s’indigne l’une d’elle sur Twitter avec le hashtag #rueducommerce #ruedelahonte.

Sur le même réseau social, un autre utilisateur déclare "Franchement pas d’excuses, moi je suis choqué. Mémoire bafouée. Vous êtes responsables".

Le rabbin Gabril Farhi interpelle, pour sa part, le groupe sur Twitter : "@CarrefourFrance vous avez un curieux sens de la fête". 

Tandis que l'association Licra, qui lutte contre le racisme et l'antisémitisme, s'insurge de cette annonce plus que douteuse. "Rue du Commerce et Happy Feet proposent des "déguisements" d'enfants déportés. N'ont-ils pas honte ? Scandaleux et dangereux...".

Excuses et "erreur d'intitulé"

Face à cette déferlante, les deux e-commercants n'ont pas tardé à réagir. "Bonjour, suite à une erreur d'intitulé concernant des déguisements utilisés pour des reconstitutions (relatant l'évacuation des civiles). Les costumes ont été supprimé du catalogue. Encore désolé pour ce désagrément indépendant de notre volonté. Etant moi même très affecté par cela, je réitère mes excuses (Benoit, le responsable du site)", tweete Happy Fête. 

De son côté, Rue du Commerce déclare : "Nous tenons à présenter nos excuses. Nous condamnons fermement la mise en vente de ces costumes et les avons aussitôt retirés de la vente". Ils assurent également qu'un "audit des procédures de mise en ligne vient d’être diligenté, pour s’assurer que ceci ne se reproduise plus". 

Une démarche effectivement nécessaire...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter