Haro sur les applis qui mettent en garde sur les radars et les gendarmes

DirectLCI
Un décret présenté par la France à la Commission européenne pourrait interdire les applications mobiles alertant les automobilistes sur la présence de radars et de policiers ou gendarmes. Les autorités auront la possibilité de couper le service sur un tronçon pendant 24 heures maximales. Utilisateurs et concepteurs de ces applications dénoncent une mesure contre-productive.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 13h du 28 avril 2017 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT des sujets sur l’actualité, un point sur la météo du jour, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter