Héritage de Johnny Hallyday : "Laeticia Hallyday apparaît quand même en position de force"

PRÉCISIONS – Alors que Laura Smet et David Hallyday ont annoncé lundi leur intention de contester en justice le testament de leur père, rédigé en Californie et ayant fait de Laeticia Hallyday sa seule héritière, LCI a interrogé maître Pierre Hourcade, avocat spécialiste du droit français et californien, au sujet des subtilités de cette succession.

La guerre est déclarée. À peine plus de deux mois après la mort de Johnny Hallyday, le 5 décembre dernier, l’héritage du taulier fait l’objet d’une âpre bataille entre plusieurs membres du clan Smet/Hallyday. Ce lundi, conjointement avec son frère David Hallyday, Laura Smet a annoncé via un communiqué avoir demandé à ses avocats "de mener toutes les actions de droit" pour contester les dispositions testamentaires de son père, qui confieraient "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à son épouse Laeticia.


Des dispositions prises en vertu de la "loi californienne" qui "contreviennent manifestement aux exigences du droit français", explique le texte. 

Quelles sont les différences en matière de succession entre la France et la Californie ? Le droit californien peut-il primer sur le droit français ? Laura Smet et David Hallyday peuvent-ils obtenir gain de cause ? LCI a posé ces questions à maître Pierre Hourcade, avocat au barreau de Paris, de New York et de Californie. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter