Hommage à Malik Oussekine : 30 ans après, Sarah, sa sœur, est toujours "partagée entre colère et tristesse"

DirectLCI
ÉMOTION – Il y a trente ans jour pour jour, Malik Oussekine était matraqué à mort par des policiers après une manifestation étudiante. Ce mardi, sa sœur Sarah, accompagnée de la maire de Paris Anne Hidalgo, est venue lui rendre hommage devant l'immeuble où il a été tué. LCI a pu recueillir ses propos.

La colère ne l’a pas quittée depuis trente ans. Sarah Nassera, visage souriant malgré tout, est installée devant le 20, rue Monsieur le Prince à Paris. Ce mardi matin, elle est venue pour rendre hommage à son frère, Malik Oussekine, matraqué à mort par des policiers dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986.


Devant l’immeuble où cet étudiant de 22 ans a trouvé la mort et dont la façade a été rénovée il y a peu, une cérémonie en hommage à sa mémoire était organisée par la ville de Paris. A 11h, la maire Anne Hidalgo, le sénateur David Assouline et Sarah Nassera ont déposé une gerbe devant la plaque commémorative installée en 2006 par Bertrand Delanoë, le prédécesseur d’Anne Hidalgo. Une minute de silence a été observée avant la clôture de la cérémonie, qui n’aura duré que cinq minutes.


La maire a ensuite échangé quelques mots avec la sœur de Malik sous les objectifs des caméras et des appareils photos avant de quitter les lieux. Après cet échange, durant lequel les deux femmes se sont étreintes, nous avons pu interroge Sarah Nassera, émue, mais  toujours en colère trente ans après la mort de son frère.

En vidéo

Retour sur l'affaire Malik Oussekine

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter