Hommage : pour Pelloux, les victimes d'attentat "ont besoin de savoir qu'il y a une bienveillance collective"

DirectLCI
TERRORISME - Pour Patrick Pelloux, la cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme, qui se tient aux Invalides à Paris, est "fondamentale". "Les victimes du terrorisme ont besoin de savoir qu'il y a une bienveillance collective", a-t-il expliqué sur la matinale de LCI ce lundi.

La France rend hommage, ce lundi, aux victimes du terrorisme, dans une cérémonie solennelle aux Invalides, devant un parterre de responsables politiques. Patrick Pelloux, ancien chroniqueur de Charlie Hebdo, dont la rédaction a été décimée en janvier 2015 par les frères Kouachi, est attendu à la tribune. Il était, ce lundi, l'invité de la matinale de LCI. 


Pour l'urgentiste, cette cérémonie est fondamentale pour les victimes du terrorisme. "Ça fait partie de la reconstruction, explique-t-il sur notre antenne. Les victimes du terrorisme ont besoin de savoir qu'il y a une bienveillance collective", développe-t-il, assurant que "l'oubli est impossible". 

Les politiques "ne portent pas assez l'honneur de la France"

Saluant "un pays qui s'arc-boute sur les valeurs de la République", Patrick Pelloux met en garde la société contre les risques de division. "Il ne faut pas croire ceux qui disent qu'on a un pays en déclin. Les politiques sont paradoxaux à courir après le poste de président, tout en dépréciant la valeur de la France", plaide-t-il. Pour lui, nos élus "ne portent pas assez l'honneur de la France". 


Et Patrick Pelloux de rendre hommage à la dignité des familles de victimes des attentats du 13-Novembre. "Quand on a rouvert le Bataclan, c'est incroyable la force et la bravoure qu'avaient ces familles endeuillées", témoigne-t-il, visiblement très ému. Patrick Pelloux a quitté la rédaction de Charlie Hebdo plusieurs mois après les attentats de janvier 2015. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter