Hôpital de Chambéry : décès suspect d'un 4e bébé

Hôpital de Chambéry : décès suspect d'un 4e bébé

Société
DirectLCI
DRAME - Le Dauphiné Libéré révèle ce mercredi matin qu'un bébé est mort dans des conditions suspectes à l'hôpital de Chambéry au mois de mars 2013. Un décès qui semble en lien avec ceux de trois nourrissons au mois de décembre. Les bébés avaient été alimentés avec des poches de nutriments contaminées.

Rebondissement dans l'affaire des bébés morts de l'hôpital de Chambéry . Un quatrième nourrisson serait décédé suite à l'administration d'une poche de nutriments contaminée, révèle le Dauphiné Libéré . Un cas survenu neuf mois avant ceux de Chloé, Théo et Milie en décémbre.

Mathéo se portait bien lorsqu'il a intégré en mars dernier le service de néonatalogie de l'hôpital de Chambéry. Mais quelques heures après son admission, le petit garçon, alimenté par une poche alimentaire du laboratoire Marette, meurt de façon soudaine. "Oui, il avait reçu une poche de ce laboratoire mais pas du même lot", a indiqué la ministre de la Santé Marisol Touraine ce mercredi sur BFMTV.


Mêmes symptômes

C'est l'enquête administrative et sanitaire, ordonnée par le ministère après la mort suspecte des trois nouveau-nés, qui a permis de remonter jusqu'à ce nouveau cas. Selon les médecins, Mathéo présentait les mêmes symptômes que les autres bébés. Ses parents ont été alertés ce week-end par le centre hospitalier de Chambéry.

Trois familles ont déjà porté plainte contre l’hôpital. La juge d’instruction de Marseille a ouvert une information judiciaire contre X pour "homicide et blessure involontaires, mise en danger délibérée de la vie d’autrui et fabrication de médicaments sans respecter les bonnes pratiques". La bactérie qui a contaminé les poches d'alimentation n'a toujours pas été identifiée. Le laboratoire incriminé a de son côté renoncé mardi à "un quelconque recours administratif" contre la décision de suspension de son activité. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter