Deux mois après la mort du Père Hamel, Saint-Etienne du Rouvray veut "être plus fort qu'avant"

INTERVIEW – Près de deux mois après l’attentat qui a coûté la vie au père Hamel, l’église de Saint-Etienne du Rouvray rouvre ses portes ce dimanche. "C'est une cicatrisation supplémentaire", explique le maire de la commune, Hubert Wulfranc, à LCI.

Les yeux sont baignés de larmes, le menton tremblant, mais les paroles sont dignes. Sur le perron de l'hôtel de Ville, face aux caméras, le discours de Hubert Wulfranc, maire de Saint-Etienne du Rouvray, émeut la France entière. C'était le 26 juillet dernier, quelques heures à peine après l'assassinat du père Hamel dans l'église de la commune, par deux jeunes assaillants se réclamant de Daech. 


Ne cédant pas au chaos ambiant, avec des mots justes et le sens de la mesure, l'édile invite ses administrés à l'apaisement "dans le respect de tous". Et  appelle de ses voeux à ce qu'"ensemble", ils soient "les derniers à pleurer". Près de deux mois plus tard, l'église de Saint-Etienne du Rouvray ouvre à nouveau ses portes au public. Et alors que la commune panse encore ses plaies, Hubert Wulfranc a accepté de répondre aux questions de LCI : 

En vidéo

Saint-Etienne-du-Rourvray : pour le maire, la réouverture de l'église est un acte de "cicatrisation"

En vidéo

Saint-Etienne-du-Rouvray : qui était le père Jacques Hamel ?

En vidéo

Réouverture de l'église de Saint-Etienne du Rouvray : "rétablir la confiance entre les personnes"

En vidéo

Saint-Etienne du Rouvray : l’église rouvre ses portes mais les habitants n’oublient pas le drame

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter