Huit ans de prison requis contre Bernadette Dimet, accusée d'avoir tué son mari violent

Huit ans de prison requis contre Bernadette Dimet, accusée d'avoir tué son mari violent

DirectLCI
JUSTICE - Après de deux jours de procès aux assises de l'Isère, l'avocate générale a requis une peine de huit ans de prison à l'encontre de Bernadette Dimet, accusée d'avoir tué son mari violent en 2012.

Au terme d'un procès mené à vive allure aux assises de l'Isère, l'avocate générale Thérèse Brunisso a requis huit ans de prison à l'encontre de Bernadette Dimet, accusée d'avoir tué son mari violent et violeur en 2012, à coups de fusil de chasse.

Quelques jours après la grâce partielle accordée par François Hollande à Jacqueline Sauvage, la procureure n'a pas hésité à évoquer cette affaire, aussi survenue sur fond de violences conjugales, tout en mettant en garde contre les comparaisons : "Vous devez mettre de côté tout ce que vous avez entendu sur cette affaire médiatisée, car aucune affaire criminelle n'est exactement semblable à une autre."

"Elle avait le projet de tuer son mari"

Elle a rappelé également "les violences", "la mise sous emprise", le contexte trouble "d'un secret de famille" présent au sein du couple Bert. Mais a affirmé que Bernadette Dimet, "une femme ambivalente", avait bien "l'intention de tuer son mari", au moment précis des faits. "Les deux coups ne pouvaient pas partir accidentellement." Loin de retenir la légitime défense, Thérèse Brunisso a retenu le critère de la préméditation. "Quand elle quitte le domicile avec l'arme, ce matin du 2 janvier 2012, elle a le projet de tuer son mari. Et quand il la suit vers la clairière, selon moi, il ne sait pas qu'elle a emporté avec elle le fusil."

De son côté, Maître Flore Abadie, qui représente les deux fils de Bernadette Dimet, parties civiles, a relayé leur "besoin de reconnaissance". "Madame Dimet doit comprendre que ses fils sont victimes de l’acte qu’elle a pu commettre", a-t-elle déclaré, précisant qu'ils "ne sont pas là dans l'attente d'une sanction, mais plutôt de réponses." Verdict attendu en fin de journée, ce vendredi 5 février. 

EN SAVOIR + 
>>  Au procès, les secrets de famille éclatent : "Si tu cries, je te tue"
>>  Au procès Dimet, 2 fils en colère : "Mes parents ont ruiné la vie de tout le monde"
>> 
Procès de Bernadette Dimet : "Il la harcelait, la menaçait, c'était terrible"

Plus d'articles

Sur le même sujet