Il suffit de 18 minutes à un pédophile pour approcher un enfant via un écran

SOCIÉTÉ

INQUIETANT - Une étude menée par des chercheurs gallois révèle qu’un prédateur sexuel est capable d’approcher un enfant via internet en moins de 20 minutes. Les pédophiles déploient toutes sortes de stratégies pour gagner la confiance des jeunes internautes.

L’étude fait froid dans le dos. Des recherches menées par des chercheurs de la Swansea University, au Pays de Galles, révèlent qu’il faut très peu de temps à des pédophiles pour approcher des enfants via Internet : 18 minutes sont suffisantes à un prédateur sexuel pour amadouer un enfant, et lui faire accomplir des actes sexuels. 

Pour ça, rapporte The Sun, les chercheurs se sont fait passer pour des enfants, et sont allés sur des chats en ligne. Ils ont analysé les conversations qu’ils ont eues avec 192 prédateurs sexuels, pendant quatre ans. Premier constat : les pédophiles qui cherchent à approcher des jeunes sur les réseaux ne se font pas passer pour des enfants, mais se présentent bien comme des adultes. Ils ont cependant tendance à se rajeunir d’environ 5 ans. D’après l’étude, l’âge des pédophiles découverts varie ainsi de 21 à 65 ans, et le moment de la première requête sexuelle formulée à l’enfant va de 18 minutes à 82 heures.

Des techniques sophistiquées

Cristina Izura Phd, une responsable de l’étude, décrypte dans le quotidien britannique les techniques de conditionnement qu’ils ont pu observer. Car sur internet, les pédophiles déploient des techniques très sophistiquées pour gagner la confiance des enfants. Le plus souvent, ils ne vont pas "attaquer" directement. Ils ont plutôt tendance à commencer par des conversations banales, sans aucune connotation sexuelle. Et essaient à tout prix de créer un lien émotionnel avec l’enfant, notamment en le complimentant ou en lui parlant de ses loisirs. "Cela facilite la désensibilisation de l’enfant face aux comportements sexuels qui viendront par la suite", décrypte la responsable de l’étude. 

Pour éviter toute déviance concernant ses enfants, il est conseillé fortement aux parents de surveiller étroitement les activités en ligne de leurs enfants en bas âge, ainsi que de créer un fort lien de confiance avec eux. "Cela diminuera les risques qu’ils cherchent à établir ce lien en ligne auprès d’un inconnu." 

Lire aussi

    VIDEO. Rentrée scolaire : "Les enfants ont perdu leur innocence avec les risques terroristes"

    En vidéo

    Rentrée scolaire : "les enfants ont perdu leur innoncence avec les risques terroristes"

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter