Compteurs trafiqués sur des voitures achetées sur Le Bon Coin : une vaste arnaque démantelée

Compteurs trafiqués sur des voitures achetées sur Le Bon Coin : une vaste arnaque démantelée
SOCIÉTÉ
DirectLCI
ARNAQUE - Au terme d’une enquête de longue haleine, un vaste trafic de voitures a été démantelé tout près de Rennes. Les individus achetaient des véhicules en bout de course, en modifiaient le compteur, avant de les revendre au prix fort. Montant du préjudice estimé : 400.000 euros.

Six ans d’enquête. C’est le temps qu’il a fallu aux gendarmes de la brigade de Montfort-sur-Meu, à l’ouest de Rennes, pour mettre la main sur une escroquerie bien rodée. Les pseudo-entrepreneurs achetaient des véhicules mis en vente sur le site Le Bon Coin. "Ils visaient principalement les véhicules vendus en l’état, la plupart du temps pour pièces détachées, car à bout de course", explique l’adjudant-chef Laurent Le Cam de la brigade de Montfort-sur-Meu, à Ouest-France. Ensuite, ils se chargeaient d’abaisser le kilométrage, "en moyenne de 150 000 à 200 000 km. Le record observé a été de 370 000 kilomètres". Ces mêmes véhicules repartaient ensuite à la vente. 

265 véhicules vendus, 400.000 euros de préjudice estimé

Les enquêteurs révèlent que pas moins de 265 véhicules sont concernés par la fraude pour un préjudice estimé à 400.000 euros. Les acquéreurs venaient de toute la France et réglaient la plupart du temps en espèces. Problème, les comptes en banques saisis par les policiers sont quasiment vides, une partie du butin ayant été envoyée en Roumanie. Les six auteurs présumés de cette arnaque comparaîtront devant le tribunal de Rennes le 22 mai prochain.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter