Les résidences secondaires vont être surtaxées

BUDGET
DirectLCI
TAXES - Pour dissuader les propriétaires de louer à des particuliers via des plateformes type Airbnb, de nombreuses villes comme Paris, Nice, Bordeaux ou Saint-Nazaire, ont décidé de gonfler cette année leur taxe sur les résidences secondaires.

Vous faites peut-être partie de ces 4 millions de Français qui possèdent une résidence secondaire. Mauvaise nouvelles pour vous : plusieurs grandes villes ont décidé d'augmenter considérablement la taxe sur ce logement. Depuis peu de temps où dans les mois à venir, cette surtaxe d'habitation pourrait doubler voire tripler. C’est - où ce sera - notamment le cas à Paris, Saint-jean de Luz (un taux à 40% depuis fin 2017), Nice, Bordeaux (un taux qui passerait de 20 à 30% en 2019) ou encore Saint-Nazaire. 



La justification officielle d’une telle hausse ? Limiter les locations saisonnières de type Airbnb. Dans ces zones, les mairies estiment qu’elles ont besoin de logements pour les actifs : or, de nombreux propriétaires investissent en vue de locations Airbnb : en réalité, ils n’occupent jamais leur logement eux-mêmes. En pratiquant une telle hausse, les municipalités espèrent ainsi que les propriétaires revendront leur logement secondaire, où le loueront à l’année. Tout en empochant, au passage, des millions d’euros…

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 20/02/2018 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 20 février 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter