Impôts, loyer, PV : que faire si je suis atteint de "phobie administrative" ?

Impôts, loyer, PV : que faire si je suis atteint de "phobie administrative" ?

PRATIQUE - Si, comme le député Thomas Thévenoud, vous pensez souffrir d'une "phobie administrative" qui vous empêche de vous acquitter à temps de vos factures, voici trois moyens très simples de compenser votre affection.

Votre avis d'imposition sur le revenu est arrivé dans votre boîte aux lettres : vous le posez sur une table en vous disant que vous le paierez "demain". Les jours passent et, malgré les rappels de metronews, vous laissez passer la date fatidique du 15 septembre. Vous êtes atteint de procrastination, ce défaut consistant à toujours reporter au lendemain ce qui peut être fait aujourd'hui (et vous n'échapperez pas à la majoration de 10%). Si le scénario se répète avec le loyer, les amendes ou la sécurité sociale, vous souffrez peut-être même, comme le prétend le député Thomas Thévenoud, de "phobie administrative". Dans tous les cas, il est temps de vous prendre en main et de mettre en place les outils palliant vos insuffisances. En voici trois, très simples.

Impôts : choisir la mensualisation
Pour en finir avec le fameux couperet du 15 septembre, l'administration fiscale a mis en place des moyens alternatifs de paiement de l'impôt sur le revenu. Le plus simple est le prélèvement mensuel , qui permet d'étaler la douloureuse sur dix mois, de janvier à octobre. Si vous détestez remplir un papier, la démarche la plus simple s'effectue sur Internet, avec un RIB. L'impôt sera ensuite prélevé automatiquement sur votre compte bancaire. Si néanmoins, vous tenez à le payer en trois fois, le prélèvement à échéance offre le même avantage : là encore, plus de TIP ni de chèque à envoyer. Dans les deux cas, la démarche peut être effectuée à tout moment de l'année.

Loyer : passer au virement automatique
Le chèque, c'est tellement 20e siècle ! Alors pour être sûr de ne pas oublier chaque début de mois le propriétaire de votre appartement, passez par le virement automatique. Toutes les banques proposent aujourd'hui de programmer, sur Internet, des versements réguliers à un bénéficiaire désigné. Et votre propriétaire sera ravi de vous procurer un RIB, gage de tranquillité. La même démarche peut être faite pour les abonnements au gaz, à l’électricité, à Internet, etc.

PV de stationnement : s'abonner ou télépayer
Si vous ne voulez pas entretenir une collection de "prunes" impayées, c'est une évidence : il vaut mieux être en règle côté stationnement. Et pour s'éviter la corvée de l'horodateur, pourquoi ne pas passer aux abonnements longue durée ? La plupart des agglomérations en proposent. C'est le cas notamment de Mâcon ("capitale" de la circonscription de Thomas Thévenoud), où les habitants peuvent garer leur voiture dans leur quartier pour 16 euros par mois. Des parkings publics ou privés proposent également des abonnements, au mois ou à l'année. Et puis, si vraiment vous n'avez pas pu éviter la prune, le télépaiement est là aussi possible, sur le site amendes.gouv . C'est simple, c'est rapide, et ça peut vous sauver un poste de secrétaire d'Etat !

Sur le site dédié, le paiement d'une amende par carte bancaire prend moins de trois minutes :

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Guadeloupe : les autorités sanitaires déposent une dizaine de plaintes après des menaces de mort

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.