Incendies : vigilance rouge dans les Bouches-du-Rhône, l'accès aux Calanques interdit

L'état d'alerte aux  incendies a été lancé dans le  sud du pays. Dans les Bouches-du-Rhône, la vigilance est à son maximum. Mais comment les pompiers font-ils pour quadriller l'ensemble des secteurs à risque.

MARSEILLE - La préfecture des Bouches-du-Rhône a indiqué sur les réseaux sociaux ce dimanche que 11 massifs, dont les Calanques, passaient en vigilance rouge feux de forêt. Leur accès est donc interdit.

Le thermomètre s'envole et les vents soufflent en discontinu. De quoi faire courir de nombreux risques sur la côte méditerranéenne. C'est pourquoi la préfecture des Bouches-du-Rhône a placé 11 massifs du département en "vigilance rouge" ce dimanche 1er août. Les autorités appellent également les promeneurs à la vigilance pour éviter de provoquer tout feu de forêt en cette période estivale particulièrement sensible.

L'accès est donc interdit dans ces onze zones. Sont concernés les  massifs de Sulauze, Castillon, Barjaquets, Artois, Côte Bleue, Étoile, Garlaban, Sainte-Baume, Marcouline, Cap Canaille et les Calanques. Ces dernières, constituées d'une succession d'anses et de criques paradisiaques tout au long de la mer, sont particulièrement prisées par les baigneurs. Impossible donc de s'y rendre jusqu'à nouvel ordre. L'accès sera déterminé quotidiennement en fonction des conditions météorologiques.

Lire aussi

Avec le réchauffement climatique et la multiplication des incendies, la nécessité de suivre un dispositif strict de vigilance est de plus en plus nécessaire. D'autant plus que ce mois de juillet a déjà été marqué dans le monde et en Europe par des incendies d'ampleur

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.