INFO LCI - Le prêtre qui a giflé un enfant suspendu de la célébration des mariages et baptêmes

SOCIÉTÉ

VIOLENCES - Le prêtre qui a donné une gifle à un enfant lors d'un baptême en Ile-de-France, le 17 juin dernier, a été suspendu par le diocèse ce vendredi. Il ne pourra plus célébrer les mariages et baptêmes jusqu'à nouvel ordre.

La vidéo a été partagée des milliers de fois en quelques heures. Sur des images publiées le 20 juin sur les réseaux sociaux, un prêtre, manifestement importuné par les pleurs d'un enfant pendant un baptême, gifle le bébé puis tient fermement la tête de ce dernier contre lui. Quelques secondes plus tard, un proche de l'enfant, qui se tenait devant le prêtre, lui a pris le petit des bras.

La séquence, qui a indigné sur les réseaux sociaux, s'est donc réellement produite et ne relève pas d'une "fausse information". Nos confrères de Libération ont indiqué ce vendredi 22 juin que la scène s'était déroulée le 17 juin, dans une église d'Ile-de-France. Selon nos informations, le diocèse concerné a décidé d'appliquer des sanctions à l'égard de ce prêtre de 89 ans.

Des mesures conservatoires

Ainsi, l’évêque (les parents ne souhaitant pas que le lieu exact soit dévoilé, nous le tairons donc ici) a "pris des mesures conservatoires contre le prêtre" nous indique le diocèse. "Il est suspendu de la célébration des baptêmes et des mariages. Par ailleurs, dans la collégiale où il exerce, il ne pourra célébrer la messe que sur demande expresse de son curé". 

Une consœur du Figaro indique par ailleurs que la famille a porté plainte contre l'homme de foi. Par ailleurs, le baptême a bien eu lieu jusqu'au bout, et le prêtre a présenté ses excuses dans la foulée de son geste, nous indique-t-on encore. Contacté par France Info, le prêtre mis en cause a relativisé l'incident : "C'était entre une caresse et une petite tape. J'espérais le calmer".  Par voie de communiqué, le diocèse confirme que le prêtre a perdu "son sang-froid" et qu'il est "conscient de ce geste déplacé". "Cette perte de sang-froid peut s'expliquer par la fatigue de ce prêtre âgé mais ne l'excuse pas" ajoute-t-on. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter