INFOGRAPHIE – La France est, de loin, le pays occidental le plus visé par le terrorisme islamiste

INFOGRAPHIE – La France est, de loin, le pays occidental le plus visé par le terrorisme islamiste
SOCIÉTÉ

DÉCRYPTAGE – Le Centre d’analyse du terrorisme vient de publier un rapport sur les attentats, tentatives et projets d'attentats en relation avec le conflit syro-irakien dans les pays occidentaux entre 2013 et 2016. Il en ressort que la France est, de loin, le pays le plus visé.

C’est une étude riche en enseignements. Le Centre d’analyse du terrorisme (CAT) a publié mercredi un rapport sur les attentats, tentatives et projets d'attentats en relation avec le conflit syro-irakien dans les pays occidentaux entre 2013 et 2016. Un rapport bardé de données chiffrées, qui, in fine, montre que la France est de loin le pays le plus visé par le terrorisme islamiste, devant les Etats-Unis, l'Allemagne, l'Australie et le Royaume-Uni (voir notre carte ci-dessous).

Il en ressort également que, sur cette période, pas moins de 38 attentats, 9 tentatives et 92 projets d'attentats visant l’Europe occidentale, l’Amérique du Nord et l’Australie ont pu être reliés au contexte syro-irakien. Et 42 de ces 139 événements concernent l’Hexagone.  

Des attentats de plus en plus meurtriers

Le CAT révèle aussi  que les individus impliqués sont en général de jeunes hommes dans la tranche d'âge des 18-24 ans. Plus généralement, les menaces sont quasi-systématiquement du fait de la gent masculine. Dans les cas où les individus ont pu être identifiés, 89,4 % étaient des hommes et 10,6 % étaient des femmes. Autre enseignement intéressant : dans près de 67 % des cas, la menace provenait de nationaux du pays visé. Un élément qui pose question à l’heure où la plupart des pays européens pensent pouvoir régler le problème du terrorisme par un contrôle accru aux frontières. 

Lire aussi

Mais là n’est pas le seul détail troublant. Ainsi, alors que plusieurs attentats, à l’instar de ceux du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, ont été perpétrés par plusieurs terroristes agissant en commandos, le think tank assure que 59 % des attaques ou tentatives d’attaques ont été menées par des assaillants exécutant seuls leurs opérations. Ces attentats sont par ailleurs de plus en plus meurtriers puisque, sur la période 2015-2016, le terrorisme a fait 336 morts en Occident, contre 8 sur la période 2013-2014.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent