Inondations dans l'Aude : cinq personnes interpellées après le pillage d'un camion de denrées alimentaires

Inondations dans l'Aude : cinq personnes interpellées après le pillage d'un camion de denrées alimentaires

Société
DirectLCI
PILLAGE - Cinq personnes ont été interpellées par les gendarmes après le pillage d'un camion contenant des denrées alimentaire, sur la commune de Barbaira, dans l'Aude, confirme la préfecture à LCI.

La petite commune de Barbaira, dans l'Aude, fait partie des villages sinistrés par l'extrême violence de l'épisode méditerranéen survenu dans la nuit de dimanche à lundi. Ce mercredi, la préfecture de l'Aude confirme à LCI que cinq personnes ont été arrêtées dans la commune alors qu'elles étaient en train de piller un camion de denrées alimentaires. Les interpellations ont eu lieu la nuit dernière, par la gendarmerie. 


Pour faire face à ces pillages, l'armée a dépêché des militaires qui patrouillent dans les communes sinistrées. Selon Midi-Libre, il s'agit des militaires du 3e RPIMA de Carcassonne. Avec des gendarmes, il patrouillent dans les zones les plus sinistrées comme Trèbes, Pezens, Villegailhenc ou encore Conques-sur-Orbiel. 

En vidéo

Villegailhenc : les militaires patrouillent dans les communes sinistrées

Le préfet Alain Thirion a expliqué à l'AFP qu'à sa connaissance, peu de vols avaient été constatés après la mise en place de ces déploiement destinés à sécuriser les communes les plus exposées. "Il a pu y avoir, avant, quelques exactions commises dans la journée, notamment au moment des interventions des sapeurs-pompiers", a-t-il déclaré. 

Le bilan des victimes de cet épisode méditerranéen extrêmement violent s'est alourdi à 14 morts ce mercredi, selon la préfecture de l'Aude. Six personnes sont décédées à Trèbes, trois à Villegailhenc, deux à Villalier, une à Villardonnel, une à Carcassonne et une à Saint-Couat d'Aude, a-t-elle précisé, à l'AFP.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter