Inondations : "Les dernières précipitations sous forme de neige ne devraient pas avoir d’impact sur la décrue"

DirectLCI
CRUES - La Seine est passée en vigilance jaune ce lundi 5 février à Paris, mais reste en vigilance orange en Normandie, ainsi qu'en aval de la Marne. Dans la capitale, le fleuve ne devrait pas retrouver un niveau normal avant ce week-end.

La décrue est lente, vraiment très lente. La Seine a atteint à Paris un pic à 5,85 mètres, lundi 29 janvier, loin du record de la crue historique de 1910. Une semaine plus tard, le niveau du fleuve et ses affluents continue de baisser à faible allure. "Les dernières pluies ont ralenti le phénomène de décrue, la Seine est même légèrement remontée au cours du week-end, mais la décrue se poursuit", nous indique Bruno Janet, responsable du pôle modélisation au sein du Ministère de la Transition écologique et solidaire. "Les dernières précipitations, survenues sous forme de neige, ne devraient pas avoir d’impact sur la décrue."

La Seine reste en vigilance orange ce lundi 4 février en Normandie et en aval de la Marne, mais est passée en vigilance jaune à Paris. Dans la capitale, à 17 heures ce lundi, le fleuve atteignait 5,24 mètres sous le pont d’Austerlitz, contre 5,47 mètres la veille, selon Vigicrues. "Le pire est derrière nous. Actuellement, le niveau de la Seine baisse d’environ 1 centimètre chaque heure et ça va s’accélérer dans les jours qui viennent. Mais elle ne retrouvera pas un niveau normal avant le week-end prochain", nous assure encore Bruno Janet.

Concernant la façade maritime, les coefficients de marées ont commencé à diminuer au cours du weekend, même si le niveau de la Seine devrait rester élevé, justifiant le maintien en vigilance orange de sa partie aval, dans l'Eure et en Seine-Maritime, indique l'organisme de prévisions des crues. Et Bruno Janet de prévenir : "On va vers une amélioration sur l’ensemble du bassin de la Seine, mais ça va prendre du temps. Il va falloir être patient."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter