Insee : les dix chiffres à retenir sur la population française

SOCIÉTÉ
DirectLCI
RECENSEMENT – La France compte 66,3 millions d'habitants au 1er janvier 2015, selon l'estimation fournie mardi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Metronews revient, dans le détail, sur la situation démographique du pays à la fin de l'année 2014.

300.000 personnes de plus qu'il y a un an
L'an dernier, l'Insee avait arrêté le compteur à 66 millions tout rond. Selon sa nouvelle estimation (les chiffres affinés et officiels ne seront fournis que dans trois ans), l'Hexagone et les cinq départements d'outre-mer comptent désormais 66,3 millions d'habitants (respectivement 64,2 millions et 2,1 millions). Une hausse de 0,4% principalement portée, comme toujours, par "le solde naturel", c'est-à dire l'excédent des naissances sur les décès (le solde migratoire reste quant à lui évalué à + 33.000).

Grâce à des naissances un tout petit peu plus nombreuses...
En légère baisse en 2013, le nombre de naissances est en effet reparti à la hausse. En 2014, 813.000 bébés ont poussé leur premier cri dans les maternités françaises (820.000 avec Mayotte, devenu département en 2011), contre 811.500 l'année précédente. Car si le nombre de femmes en âge de procréer (20 à 40 ans) continue de diminuer, leur fécondité augmente (voir ci-après).

… Et moins de décès qu'en 2013
Surtout, le nombre de décès a beaucoup diminué. Il y en avait eu 570.000 puis 569.000 en 2012 et 2013, on en a compté 556.000 en 2014. Alors que les deux premières années citées avaient été marquées par "des hivers particulièrement froids et d'importantes épidémies de grippe", note l'Insee, 2014 a été moins rude.

La France reste ainsi le deuxième pays le plus peuplé d'Europe
On se rapproche de l'Allemagne, mais le Royaume-Uni est sur nos talons ! Avec ses 66 millions d'habitants au 1er janvier 2014, la France reste sur la deuxième marche du podium des pays les plus peuplés d'Europe, avec 13% de la population des 28. L'Allemagne (15,9%) est toujours loin devant puisqu'elle compte environ 14,8 millions d'habitants de plus. Mais cet écart diminue : il était de 20,3 millions en 2004. Avec le Royaume-Uni (12,7%), c'est l'inverse. Nous gardons une avance d'environ 1,7 million d'habitants sur nos voisins britanniques, contre 2,5 millions il y a dix ans :

Une population qui vieillit toujours plus
Depuis 2011, année où les premiers baby-boomers ont atteint 65 ans, le vieillissement démographique s'accélère. L'an dernier, 17,9% de la population avait plus de 65 ans. Cette année, c'est 18,4% (dont 9,1% de 75 ans ou plus). Les moins de 20 ans représentent 24,7% des Français, ceux âgés de 20 à 64 ans, 56,9% :

L'espérance de vie augmente encore, surtout chez les hommes
Elle avait marqué le pas en 2012, mais était repartie à la hausse en 2013. L'espérance de vie des femmes augmente de 0,4 ans, à 85,4 ans, celle des hommes de 0,5 ans, à 79,2 ans.
En vingt ans, les femmes ont gagné 3,6 ans, les hommes 5,6 ans. Résultat, l'écart entre les deux sexes se réduit : 6,2 ans en 2014 contre 8,2 ans en 1994 :

Un taux de fécondité qui repart à la hausse
La France est depuis longtemps championne en la matière, au coude-à-coude avec l'Irlande. Mais l'an dernier, le taux de fécondité avait baissé à 1,99 enfant par femme, contre 2,01 en 2012 et 2,03 en 2010. En 2014, la fécondité française repasse au niveau de la barre symbolique des deux enfants par femme.

LIRE AUSSI >> Les Français, champions de la natalité

L'accouchement toujours plus tardif
Les femmes continuent de repousser l'âge moyen auquel elles ont un enfant. En France, une femme a en moyenne 30,3 ans quand elle accouche, soit 0,1 an de plus qu'en 2013.

Le nombre de mariages en légère hausse grâce au mariage gay
Au total, 241.000 mariages ont été célébrés en France l'an dernier, soient 2.400 de plus qu'en 2013. Mais le nombre de mariages de personnes de sexe différent a très légèrement baissé : il s'établit à 231.000. C'est donc grâce aux 10.000 unions gays (il y en avait eu 7.500 en 2013) que davantage de "oui" ont été entendus dans les mairies l'an dernier. A noter que le profil des mariés de même sexe évolue. En juin et juillet 2013, les premiers à passer devant le maire étaient à 62% des hommes. Un chiffre ramené à 59% sur l'ensemble de l'année, et encore à 54% pour l'année 2014.

1,7 million de familles avec trois enfants ou plus
L'Insee s'est d'autre part penchée cette année sur les familles nombreuses (trois enfants ou plus), qui représentent environ une famille sur cinq - 21,5%, soit 1,7 million de familles - en France selon ses calculs. Un chiffre en baisse de trois points par rapport à 1999. L'institut souligne d'ailleurs que quatre femmes sur dix nées en 1930 avaient trois enfants ou plus, contre trois sur dix nées en 1960. Au total aujourd'hui, 36,1% des familles ont un seul enfant, 42,4% en ont deux, 16,2% trois, et 5,3% quatre ou plus.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter