Intempéries dans le Var : Brignoles sous le déluge, le travail des secours "particulièrement difficile"

Intempéries dans le Var : Brignoles sous le déluge, le travail des secours "particulièrement difficile"

DÉLUGE - La région de Brignoles, dans le Var, a reçu en quelques heures 230 mm d'eau, l'équivalent de deux mois de pluie. La brusque montée des cours d'eau a isolé des habitants et occasionné des dégâts, mais aucune victime n'est jusqu'ici à déplorer.

Deux-cents sapeurs-pompiers ont été mobilisés dans le Var, où les précipitations, qui frappent l'ensemble du sud-est de la France ont été particulièrement intenses. Plus de 200 mm d'eau se sont abattu en quelques heures, l'équivalent de deux mois de pluie. Si l'épisode avait été anticipé, la soudaine montée des eaux a surpris les habitants par endroits, obligeant à des évacuations. Aucune victime n'a cependant été enregistrée.

Toute l'info sur

Le 20h

"Tout est foutu"

Au village du Val, la petite rivière Ribeirotte s'est transformée en torrent furieux. Une vingtaine de personnes, isolées par la brusque montée des eaux, ont dû être hélitreuillées pour être placées en sécurité. Des opérations dangereuses en milieu habité, comme l'explique le capitaine de pompiers dans le reportage de TF1 qui ouvre cet article. Olivier Pécot décrit un "travail particulièrement difficile" : "Il faut gérer l'approche d'une zone qui est habitée, faire attention aux obstacles aériens comme les pylônes ou les relais de transmissions, mais aussi les lignes à haute tension comme ici." 

Dans la ville voisine de Brignoles, même déluge concentré en à peine plus de deux heures. Dès la fin de matinée, c'est ici le Caramy qui est sorti de son lit. Un commerçant surpris par la vitesse du phénomène raconte : "On a à peu près 30 cm d’eau dans le magasin, tout est foutu, on va fermer au moins quinze jours."

Lire aussi

Dans les quartiers les plus proches du cours d'eau, la police était passée ce matin pour organiser la prévention : faire retirer les voitures des parkings, et évacuer les logements en rez-de-chaussée. En dépit de l'énorme frayeur et des dégâts occasionnés, il n'y a ce soir aucune victime à déplorer dans le secteur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.