Intempéries : l’ouest de la France en alerte orange

Intempéries : l’ouest de la France en alerte orange

Société
DirectLCI
METEO - Plusieurs départements de la façade ouest du pays sont soumis à de fortes intempéries combinées à des coefficients de marées élevées, qui pourraient provoquer des inondations notamment à Bordeaux et dans le Finistère.

Les intempéries menacent à nouveau toute la façade ouest de la France. Samedi matin, cinq départements étaient placés en alerte orange pour des risques de crues et d’inondations : le Finistère, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Par ailleurs, onze départements de l’ouest sont placés par Météo France en vigilance orange en raison de risques de submersion liées notamment aux forts coefficients de marées : le Finistère, les Côtes-d'Armor, l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime, la Loire-Atlantique, la Vendée et la Manche.

Placé en alerte rouge vendredi , le Finistère a par ailleurs connu des inondations, dans la nuit de vendredi à samedi : le centre-ville de Morlaix, déjà plusieurs fois inondé au cours du mois de janvier, s’est de nouveau réveillé les pieds dans l’eau, sans faire de dégâts. Quimperlé a aussi été impacté dans une moindre mesure, mais l’eau était déjà en train de se retirer des quais, envahis tôt ce matin.

La Garonne déborde à Bordeaux

Le Finistère, en alerte rouge depuis vendredi pour les risques de crues sur la rivière de Morlaix, est repassé en vigilance orange ce samedi, selon le bulletin de Météo France de 10 heures. Dans le centre-ville de Morlaix, inondé au cours de la nuit, l'eau s'était déjà retirée à 10 heures après avoir atteint une hauteur maximale de 30 cm, selon un reporter de BFM TV. Les dégâts sont très limités et les opérations de nettoyage déjà terminées.

Du côté de Bordeaux, les autorités étaient plus inquiètes, alors que "le pic de marée haute a été atteint" tôt ce samedi matin vers 8 h 30 selon le maire Alain Juppé, cité par i>Télé. La Garonne a même atteint les 7,05 m, un niveau équivalent à celui de la tempête de 1999, selon la préfecture. Un nouveau pic sera atteint dans la soirée, et des inondations sont à prévoir sur les deux rives du fleuve. Le site sudouest.fr recensait déjà de nombreuses zones inondées sur les côtes de la Garonne à la mi-journée.

Selon Météo France, la forte houle qui s’abat sur l’ouest de la Manche et sur toute la façade Atlantique devrait encore s’amplifier dans la journée de samedi. Des vagues de 8 mètres sont ainsi attendues au large du Finistère et de 6 mètres au large des Côtes-d'Armor et du Morbihan.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter