Comment préserver la e-réputation de vos enfants ?

Comment préserver la e-réputation de vos enfants ?

Société
DirectLCI
INTERNET - A l'ère du numérique, les écrans sont omniprésents dans la plupart des familles et les enfants y sont confrontés de plus en plus jeunes. Selon un sondage Médiamétrie, 66,5% des 2-17 ans se sont connectés au moins une fois au cours du mois de juin 2018. Et cela ne va pas sans risque pour les publics vulnérables.

Internet est un outil formidable pour s’informer, jouer, se divertir... à condition de savoir l'utiliser. Et quand on voit que les enfants y sont confrontés de plus en plus tôt (66,5% des 2-17 ans se sont connectés au moins une fois au cours du mois de juin 2018 selon Médiamétrie), on peut s'inquiéter des dangers générés par la Toile. Surtout si ces jeunes ne sont pas au fait des menaces multiples qui les guettent, que ce soit les virus, le phishing ou encore le cyber-harcèlement (40% des élèves de 13-17 ans avouaient avoir subi une agression en ligne en 2017, selon le site e-enfance).


Il est donc primordial d’apprendre aux enfants et aux adolescents à protéger correctement leur réputation en ligne et à utiliser internet et les réseaux sociaux en toute sécurité. Un sujet est suffisamment sensible pour que soit lancée pour la première fois en France, le 4 octobre prochain, la "Journée du droit" à l'attention des élèves de 5ème. Cette initiative, menée conjointement par le Conseil National des Barreaux et le ministère de l'Education nationale, consistera en une matinée d'échanges entre un avocat et les élèves autour des règles de droit sur les réseaux sociaux et du cyber-harcèlement en milieu scolaire.

Les parents se trouvent souvent démunis face aux différentes utilisations ou applications, et se disent souvent 's’il arrive un pépin, je fais comment' ?Ludovic Broyer, fondateur d'iProtego

Par ailleurs, partant du constat que le contrôle parental ne sert à rien, la start-up française Iprotego, spécialisée dans la protection des données sur Internet et dans la e-réputation, vient de lancer un dispositif pour protéger les plus jeunes du cyber-harcèlement : le FamilyWebCare. L’utilisateur peut, par exemple, y trouver des conseils pour supprimer des photos ou posts sur les réseaux sociaux, supprimer des comptes, ou encore prévenir les autorités compétentes.


"Les parents se trouvent souvent démunis face aux différentes utilisations ou applications, et se disent souvent 's’il arrive un pépin, je fais comment' ? ", explique Ludovic Broyer, fondateur d'iProtego. Cette start-up a donc voulu leur venir en aide. Elle nous livre 5 conseils à transmettre aux enfants pour qu'ils naviguent sereinement sur Internet.

1- Une information en ligne est une information publique

Selon iProtego, "il n’y a aucun moyen réel de garantir que les publications de vos enfants ne seront pas rendues publiques un jour. Piratage d’un compte, partage de messages privés par un ami.... Nombreuses sont les possibilités pour qu’une publication privée soit partagée dans la sphère publique". Résultat, avant que votre enfant ne partage une photo ou un message, il faut qu’il détermine si ce partage est une 'information publique' ou non.

2- Ce que vous mettez sur internet peut vous suivre pour toujours

Il faut partir du principe que chaque information que nos enfants publient sur Internet ou les réseaux sociaux y resteront pour toujours. Bien que Google ait créé en Europe le droit à l’oubli, il ne s’applique malheureusement pas pour tout. "Aujourd’hui, par exemple, les recruteurs cherchent des informations sur les réseaux sociaux des potentiels candidats. Il faut donc que les enfants et les adolescents soient vigilants sur ce qu’ils partagent en ligne car cela pourra leur porter préjudice dans leur futur", prévient la start-up.

3- Réglez correctement les paramètres de confidentialités

Facebook, tout comme Instagram, ont des caractéristiques qui permettent de partager les messages uniquement avec des connexions confirmées. Même si elles ne sont pas la solution parfaite, assurez-vous que vos enfants sachent ajuster au mieux ces paramètres de confidentialité afin qu'ils ne partagent leurs photos et messages qu'avec le public qu'ils visent.

4- Méfiez-vous des inconnus

Ce conseil peut paraître ridicule tellement il a été répété, et pourtant... Il est très important de rappeler aux enfants de se méfier des inconnus : ne pas ouvrir une pièce-jointe provenant d’une personne qu’ils ne connaissent pas, ne pas envoyer des photos ou allumer sa webcam si un inconnu le demande... Il pourrait en effet s’agir de faux profils ou de comptes usurpés sur les réseaux sociaux.

5- Choisissez le bon mot de passe pour ne pas être piraté

Afin d’éviter tout détournement ou piratage de compte, iProtego conseille aux parents d’enseigner l’importance de la construction du mot de passe et notamment du fait qu’il sera plus protégé s'il est est long et si l'enfant le renouvelle régulièrement. L'idéal étant de créer un mot de passe que personne d’autre ne puisse deviner (jeux de mots ou moyens mnémotechniques par exemple).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter