Intrusion dans un réservoir francilien : des milliers d’habitants privés d’eau potable

Intrusion dans un réservoir francilien : des milliers d’habitants privés d’eau potable

INCIDENT - L’accès à l’eau potable est interdit aux habitants de Gif-sur-Yvette, dans l’Essonne, depuis ce samedi matin en raison d’une intrusion dans un réservoir. Des bouteilles d’eau leur sont distribuées en attendant les résultats d’analyse.

Les plus de 20.000 habitants de la commune de Gif-sur-Yvette, dans l’Essonne, doivent prendre leur mal en patience ce samedi 26 juin. Suite à l’intrusion d’individus la veille "sur un site de production d’eau potable" qui alimente la ville, indique la mairie, ces derniers sont privés d’eau potable jusqu’aux résultats d’analyse de l’eau, "qui devraient parvenir en fin d’après-midi". 

Des bouteilles d'eau distribuées

"Suite à cette intrusion, le réservoir a été immédiatement fermé et l'eau courante est distribuée via un autre réseau", a précisé la communauté d'agglomération Paris-Saclay."Qui dit intrusion, dit risque. Donc, par mesure de précaution, des préconisations ont été faites", a expliqué la mairie au Parisien, qui redoute une contamination volontaire des réservoirs. Les Giffois doivent alors éviter de boire l’eau du robinet mais aussi de se laver les dents avec, selon la municipalité sur son site. Ils peuvent cependant prendre une douche sans risque ou faire tourner une machine à laver.

En attendant le résultat des analyses, la société Suez, gestionnaire du réseau d’eau potable avec l’Agence régionale de santé (ARS), a lancé une distribution de bouteilles d’eau en début d’après-midi dans le centre-ville, à l’entrée des Halles du marché du Parc. Seule la commune de Gif-sur-Yvette, incluant le quartier de Chevry au Sud, est concernée par cette privation d’eau, selon l’agence de presse Line Press.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.