Investir dans des entreprises locales, un bon placement ?

BUDGET
DirectLCI
SOLIDAIRE - De nombreux citoyens choisissent d'utiliser leur argent en soutenant des projets près de chez eux. Des aides qui permettent à une centaine de petites entreprises de voir le jour chaque année.

En 2017, 591.000 entreprises ont été créées dans l'Hexagone. Dans la grande majorité des cas, il s'agit de toutes petites start-up ou d'auto-entrepreneurs. Pour grandir et se développer, elles ont besoin de fonds. Certaines empruntent à des taux très bas sans passer par les banques, grâce à des clubs d'investisseurs.

Notre équipe s'est rendu dans l'un d'entre eux à Lyon, appelé "Les Cigales". Ce soir-là, les entrepreneurs ont 7 minutes pour présenter à leur audience leur projet : créer une boulangerie itinérante, un atelier de réparation ou livrer des plats cuisinés. Face à eux siègent des commerçants, enseignants, retraités qui sont prêts à les aider financièrement bien qu'ils n'aient aucune garantie de faire des bénéfices. "Je mets 30 euros par mois, ce qui est le prix d’un restaurant. Mais au moins je leur donne du sens", explique une des investisseuses. "Ça permet d'investir dans l'économie réelle et de voir où va notre argent", surenchérit un autre. Pour beaucoup, le but est de participer à la dynamisation de leur quartier.

"Un sérieux coup de pouce"

Grâce à un club d'investisseurs, Carole Meunier et son compagnon ont pu lancer leur ferme à Pélussin, dans la Loire. Une reconversion pour le couple. "Ça a été un sérieux coup de pouce pour nous car on est passé par les banques classiques et ils nous demandaient des garanties énormes qu’on ne pouvait pas amener ou des cautionnements qui engageaient plein de gens autour de nous", nous explique-t-elle.


250 clubs d'investisseurs solidaires existent en France permettant d'investir 500.000 euros chaque année dans l'économie locale.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter