Isabelle Prime de retour en France

SOCIÉTÉ
LIBRE – L'ex-otage au Yémen a atterri à Villacoublay. Elle a été accueillie à sa sortie de l'avion par le président de la République François Hollande.

Elle est de retour en France. La dernière otage française, Isabelle Prime, qui était retenue au Yémen depuis le 24 février, a atterri ce vendredi aux alentours de 19 heures sur la base militaire de Villacoublay. Elle a été accueillie à sa sortie d'avion par le président de la République François Hollande, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et par ses proches.

Très souriante à sa sortie d'avion

La jeune femme - dont on ignore encore l'état de santé - est apparue très souriante à sa descente de l'appareil. Vêtue d'une casquette et de lunettes de soleil, elle a échangé quelques mots avec le chef de l'Etat, avec le chef de la diplomatie française et avec sa famille. Tous se sont ensuite rapidement retirés pour un moment en privé.

"Nous sommes très heureux d'accueillir Isabelle Prime chez elle, en France", a dit François Hollande quelques minutes plus tard face à la presse. "Elle a fait preuve d'un grand courage. Elle était au Yémen pour une action qui honorait la France. Elle était au service d'un pays, le sien d'abord, mais un pays, le Yémen, pauvre, et elle voulait être utile", a-t-il salué."C'est une joie", a poursuivi le président de la République à propos de la libération et du retour de l'ex-otage, appelant toutefois les Français dans le monde à ne "pas s'exposer".

sabelle Prime en "état de fatigue très grande"

"Ma détention a duré à peu près cinq mois mais je savais que la France était derrière moi (...) Merci à tous", a quant à elle dit Isabelle Prime, ajoutant être dans un "état de fatigue très grande".

Isabelle Prime, originaire d'Angers, avait été enlevée avec son interprète yéménite, Chérine Makkaoui, le 24 février 2015 dans la capitale, Sanaa, par des hommes déguisés en policiers alors qu'elle se rendait à son travail. Elle a été libérée après plus de cinq mois de captivité notamment grâce à la médiation du sultanat d'Oman. Isabelle Prime était la dernière otage française dans le monde.

EN SAVOIR + >> Isabelle Prime : les questions posées par la libération de l'ex-otage

Sur le même sujet

Lire et commenter