Isère : une enquête ouverte après la découverte de détergent dans une cuve de yaourt Yoplait

Isère : une enquête ouverte après la découverte de détergent dans une cuve de yaourt Yoplait

Société
DirectLCI
CONSOMMATION - Une plainte pour "dégradation volontaire" a été déposée ce mardi par le groupe de produits laitiers, après qu'un employé a constaté une odeur suspecte dans l'une des cuves de la production de Vienne. Selon l'entreprise, les consommateurs ne risquent rien, les produits n'ayant pas quitté le site.

L'hypothèse d'une tentative d'empoisonnement a d'ores et déjà été écartée. Le parquet de Vienne, en Isère, a ouvert une enquête après la découverte de plusieurs bidons vides au pied d'une cuve de yaourt d'une usine Yoplait située au nord de la ville. Ce mardi, une plainte pour "dégradation volontaire"avait été déposée par la direction de l'usine, alertée par un employé qyi avait constaté une odeur suspecte dans l'une des cuves de la production. "Des analyses sont en cours, mais il semblerait qu'il s'agisse de détergent. Reste à savoir si le produit a été versé de façon délibérée. En l'état, il n'y a aucun danger pour le consommateur car le yaourt n'est pas sorti de l'usine", a expliqué à l'AFP le procureur de la République de Vienne Jérôme Bourrier. 

En vidéo

Une minute pour comprendre les quotas laitiers

De son côté, la direction de l'usine a fait savoir, au micro de France Bleu Isère, que la production a été stoppée et que l'anomalie a été constatée par un huissier avant le dépôt de plainte. "Le yaourt a été entièrement détruit le jour-même", a-t-elle par ailleurs précisé, excluant tout risque pour les consommateurs, les produits n'ayant pas quitté le site. Elle se refuse depuis à tout commentaire. Une enquête, confiée à la direction de la police judiciaire de Lyon, a été ouverte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter