Israël effacé des cartes d'Air France : comment expliquer ce curieux oubli ?

SOCIÉTÉ

DESSOUS DES CARTES - Le Centre Wiesenthal a interpellé la compagnie aérienne Air France accusée, photos à l'appui, d'avoir tout simplement rayé Israël des cartes du monde diffusées à bord de ses avions. La compagnie, contactée par metronews, se défend de toute action "délibérée".

La compagnie Air France a-t-elle rayé des cartes l'Etat d'Israël ? C'est en tout cas la désagréable impression qu'a pu ressentir un voyageur à bord d'un vol New York-Paris, à la fin du mois de juillet. Sur le dossier du siège en face de lui, la mappemonde interactive présentée sur un écran s'avère pour le moins incomplète. Aux côtés de la Syrie, du Liban, de la Cisjordanie ou de la Bande de Gaza, aucune trace de l'Etat d'Israël. Et alors que les autres grandes villes du monde sont indiquées, Tel Aviv brille elle aussi par son absence.

"Un acte volontaire, ou un acte stupide"

Bien plus qu'un simple oubli, selon le Centre Wiesenthal, une ONG installée aux Etats-Unis visant à perpétuer la mémoire de l'Holocauste. "On a affaire à une compagnie qui manque de sensibilité", résume Shimon Samuels, directeur des relations internationales de l'organisation, interrogé par metronews. "Pour moi, quelqu'un a supprimé Israël des cartes et il faut l'identifier. Si ce n'est pas un acte volontaire, alors c'est un acte stupide. Et j'ose espérer qu'Air France n'est pas une compagnie stupide, je voyage avec elle tous les mois."

C'est pourtant bien la défense mise en avant par Air France, qui le 31 juillet, s'est excusé sur les réseaux sociaux, déplorant "une anomalie sur les cartes interactives", dont le fournisseur devrait s'occuper "le plus tôt possible". Par ailleurs, la compagnie affirme que cet oubli n'est en aucun cas "le résultat d'un choix délibéré".


Mais alors quelle serait l'explication technique à un tel dysfonctionnement ? Nous avons posé la question à la compagnie Air France. Un porte-parole de la compagnie explique ainsi : "Ce problème est apparu dans dix-huit avions équipés de nouvelles cabines. A l'intérieur, les sièges sont dotés de tout nouveaux systèmes IPE (ces écrans interactifs appelés 'InFlight Entertainment', ndlr), qui sont fournis à Air France par l'entreprise Panasonic. Ces cartes présentent une incohérence d'affichage des données géographiques selon le zoom et l'angle de rotation du globe." On ajoute : "Pris sous un autre angle, Israël est bien entendu visible sur la carte."

Une justification qui ne convainc guère le centre Wiesenthal. "Ce ne sont pas des excuses, ce sont des sottises", reprend Shimon Samuels. "Je ne dis pas qu'il s'agit forcément d'un acte antisémite, mais je pense qu'il y a derrière cet oubli une personne proche du mouvement BDS ('Boycott, Désinvestissement, Sanctions', ndlr), qui vise à délégitimer l'Etat Juif. Quoi qu'il en soit, j'ai appris que le problème ne sera réglé qu'au mois de septembre. Cela est tout bonnement inadmissible." Faux, nous rétorque la compagnie aérienne. "Le temps que les systèmes soient révisés par le fournisseur, et les cartes devraient être corrigées d'ici une semaine maximum."

A LIRE AUSSI >> La Palestine veut exclure Israël de la FIFA

Lire et commenter