Non, les joueurs italiens n'ont pas reversé aux hôpitaux les primes reçues à l'Euro

L'équipe nationale italienne n'a pas annoncé son souhait de reverser le montant des primes reçues à l'issue de la compétition.

EMBALLEMENT - Victorieux à l'Euro, les footballeurs italiens auraient reversé l'argent gagné à l'issue de la compétition. Une belle histoire sur le papier, largement saluée en ligne, mais qui se révèle être fausse.

À l'issue des grandes compétitions internationales, un sujet revient de manière quasi systématique. Que font faire les footballeurs de leurs primes, eux qui touchent déjà avec leur clubs des salaires conséquents ? L'Euro terminé, c'est donc sans surprise que la question s'est posée pour les vainqueurs Italiens, tout juste auréolés de leur titre de champions d'Europe.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Des internautes ont salué la générosité des Azzurri. Sur les réseaux sociaux, on peut en effet lire que "les joueurs de l’équipe d’Italie ont reversé leur prime Euro aux hôpitaux italiens", un "beau geste qui mérite d’être salué", dixit un message relayé près de 10.000 fois. La presse italienne ne s'est pourtant pas fait écho d'une telle initiative et a d'ailleurs évoqué des messages trompeurs relayés en ligne. 

Une initiative anglaise

Sollicité par LCI, la fédération italienne de football ne s'est pour l'heure pas exprimée. Pour tenter d'en savoir plus sur cette initiative italienne, il faut se tourner vers la presse transalpine, qui a logiquement évoqué dans ses colonnes les montants reçus par les joueurs. Des sommes conséquentes puisqu'elles atteignent 250.000 pour les membres de l'équipe. Le média Tuttosport relativise en expliquant que "ce n'est pas le chiffre le plus élevé jamais atteint : la Belgique aurait payé 435.000 d'euros" en cas de victoire finale, "un peu plus que l'Allemagne et l'Espagne".

Du côté du Corriere dell'Umbria, basé à Pérouse, on insiste surtout sur le fait qu'au-delà du montant des primes, il faut voir dans la victoire des Italiens une manière de se valoriser au mieux alors que débute le marché des transferts. "Le gardien Donnaruma, à 22 ans, vient de signer un contrat de 12 millions d'euros par an avec le PSG, primes comprises", note le journal. Si l'argent des primes est bel et bien évoqué, il n'est toutefois nulle part fait mention d'un montant reversé aux hôpitaux ou à des œuvres caritatives.

Lire aussi

Si une telle initiative est mentionnée, elle concerne en fait les membre de l'équipe d'Angleterre. Le quotidien La Repubblica indiquait avant la finale que les "Three Lions" feraient don du montant de leurs primes à l'issue de la compétition, évoquant des sommes pouvant s'élever jusqu'à 9,5 millions de livres. Voyant les réseaux sociaux évoquer un geste similaire des Italiens, le site de vérification de l'information transalpin Bufale a évoqué ce qui ressemble fort à "un malentendu".  À ce jour, poursuit-il, "il n'y a aucune preuve" que les montants touchés "soient reversés à des œuvres de bienfaisance". Le magazine Opti, quant à lui, affiche un certain embarras en remettant en cause cette belle histoire. Il rappelle ainsi "l'engagement social et économique que de nombreux joueurs de l'équipe nationale, qui se mobilisent les catégories les plus défavorisées". 

Côté français, la majorité des messages sur les réseaux sociaux qui relayaient cette fausse informations sont toujours en ligne. Notons que la romancière Tristane Banon, qui l'avait évoquée, a publié un message d'excuses. "La joie de vous dire une jolie nouvelle m’a fait répandre ici une fake news", a-t-elle expliqué. "Non, les Italiens n’auraient pas reversé leurs primes aux hôpitaux", a-t-elle poursuivi, glissant qu'elle aurait "tant aimé que ça soit vrai"

Pas au courant qu'il s'agissait d'une fausse information, de nombreux supporters ont réagi ces derniers jours en dénigrant l'équipe de France. Les Bleus, expliquaient-ils, auraient été bien inspirés d'imiter leurs homologues italiens, en faisant don de leurs primes. Des messages de dénigrement de la part d'internautes ayant la mémoire courte : après leur victoire en 2018 à la Coupe du Monde, les tricolores avaient reversé une partie de leurs primes à des associations. Et il ne s'agissait pas à l'époque pas d'une fake news.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas et 26 décès enregistrés en 24h

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.