Jean-Claude Mailly : "Quand il y a conflit, à un moment donné, il faut discuter"

Jean-Claude Mailly : "Quand il y a conflit, à un moment donné, il faut discuter"

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, était l'invité de David Pujadas, ce mardi 3 avril 2018.

Un bras de fer est engagé depuis ce mardi entre les syndicats et l'exécutif sur la réforme du rail. Si les cheminots sont bien décidés à ne rien lâcher, en tout cas pour les prochains jours, le gouvernement non plus. En défendant sa réforme à l'Assemblée nationale, le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré entendre "autant les grévistes" que "ceux qui veulent aller travailler", saluant les "clients et usagers de la SNCF" qui ont "des jours difficiles" en raison des grèves. "C'est le truc classique quand il y a un conflit, d'opposer les usagers aux grévistes", a réagi Jean-Claude Mailly sur notre plateau. "Quand il y a conflit, à un moment donné, il faut discuter. Pour le moment, on a un gouvernement assez raide", a affirmé le secrétaire général de Force ouvrière. "Je ne connais pas de conflit qui puisse se terminer correctement sans négociation", a-t-il ajouté, parlant d'une première journée de mobilisation réussie.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital, moins de 4400 malades en réanimation

EN DIRECT - "Excusez-moi, je me rends" : les détails de la reddition du fugitif des Cévennes

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Retarder l'administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer améliore l'immunité, selon une étude anglaise

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.