Jean-Claude Mailly sur LCI : "Je n'ai jamais envisagé de démissionner"

Société
SEREIN - Interrogé par LCI samedi 30 septembre, Jean-Claude Mailly, premier secrétaire de Force ouvrière, assure qu’il ne compte pas quitter le navire, bien qu’il soit le tenant d’une ligne de plus en plus critiquée par les militants.

"Ni désaveu, ni contestation personnel". Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, l'assure : "Je n'ai jamais envisagé de démissionner", a-t-il affirmé sur LCI alors que le syndicat le presse de durcir le ton face à la réforme du Code du travail. 

Accusé d'entretenir des relations trop cordiales avec Emmanuel Macron et de ne pas montrer la même véhémence à l'égard de la réforme du Code du travail que celle qui a été la sienne l'année dernière contre la loi El Khomri, il explique : "Je ne suis pas contesté, ils veulent monter le ton plus fort (...) on va les écouter (les militants, ndlr)". "Je suis quelqu'un de serein, toujours serein et j'ai toujours assumé mes positions".


Toujours sur LCI, Jean-Claude Mailly ajoute que "la grogne" est dirigée contre le gouvernement qui "fait payer aux salariés beaucoup de choses alors que les plus aisés sont protégés. Il y a une colère sourde qui monte, les militants veulent une action dans la rue". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme du code du travail

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter