Jean-François Copé dope les ventes de "Tous à poil" malgré lui

Jean-François Copé dope les ventes de "Tous à poil" malgré lui

DirectLCI
POLEMIQUE – Le livre pour enfants intitulé "Tous à poil", paru en 2011, figure depuis mardi dans les meilleures ventes de livres sur Amazon. Une conséquence paradoxale de sa dénonciation par Jean-François Copé, dimanche. Le président de l'UMP avait affirmé, à tort, que cet album était recommandé aux professeurs par le gouvernement.

Connaissez-vous le livre pour enfant " Tous à poil " ? Si oui, c'est très probablement grâce à... Jean-François Copé. En dénonçant le livre, dimanche pour son influence supposée néfaste sur les enfants, le président de l'UMP lui a surtout fait une belle publicité. Et booste ses ventes  : l'album jeunesse se trouvait ainsi ce mardi 11 février en 4e position des livres les plus vendus sur le site Amazon .

Le livre en question est paru en 2011 aux éditions du Rouergue. Il propose, selon ses auteurs, Mark Daniau et Claire Franek, d'"apporter un regard décomplexé sur la nudité". Récompensé par le prix Libbylit du meilleur album pour enfants, il a jusqu'à présent connu des ventes modestes et n'avait pas fait de vagues.

"A poil la maîtresse"

Jusqu'à dimanche. Sur le plateau de Grand-Jury LCI-RTL-Le Figaro, le maire de Meaux s'insurge en feuilletant les pages de l'album et en lisant les titres : "A poil le bébé, à poil la baby-sitter, à poil les voisins, à poil la mamie, à poil le chien… A poil la maîtresse... Vous voyez, c'est bien pour l'autorité des professeurs !" Et de conclure: "Il y a un moment où il va falloir qu'à Paris, on atterrisse sur ce qui est en train de se faire dans ce pays."

Si Jean-François Copé est si courroucé, c'est que ce livre subversif serait, selon lui, "recommandé aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire". En réalité, révèle le blog des Décodeurs du Monde , "Tous à poil" n'est pas dans la liste des livres officiellement proposés aux enseignants présente sur le site Eduscol : "Il figure depuis 2012 sur une bibliographie indicative d'une centaine de livres, réalisée par une association ardéchoise, mais n’a jamais été recommandé officiellement par l’Education nationale".

Se saisir d'un livre pour enfants pour dénoncer "un gouvernement pétri d’idéologie", dans ce contexte, n'était pas innocent. Le président de l'UMP entendait surfer sur la rumeur selon laquelle le gouvernement entendait enseigner la "théorie du genre" dans les écoles primaires. Mais considérant que la mauvaise publicité reste de la publicité, il aurait sans doute dû vérifier le bien-fondé de son indignation avant de faire grimper les ventes d'Amazon...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter