Jean-Pierre Pernaut soutenu par plus de 17 000 personnes sur Facebook après son coup de gueule

Jean-Pierre Pernaut soutenu par plus de 17 000 personnes sur Facebook après son coup de gueule

Société
DirectLCI
LIKE - Après son coup de gueule sur la privatisation de la plage de Vallauris et la suspension de son compte Facebook, le présentateur du JT de 13 heures de TF1 bénéficie d'un soutien considérable sur une page dédiée qui partage son ras-le-bol.

Loin du 13 heures, mais pas du cœur. Après son coup de gueule polémique contre le un excès de "zèle" de l'Etat contre les vacanciers, au regard des avantages accordés au roi d'Arabie Saoudite à Vallauris, Jean-Pierre Pernaut s'est fait beaucoup d'amis sur Facebook, malgré la suspension de son compte.

Si sa sortie, ainsi que le partage de publications complotistes, avaient valu pas mal de critiques au journaliste de TF1, ce dernier peut en revanche compter sur une fanbase que l'on n'imaginait pas forcément si active sur les réseaux sociaux. Une page Facebook , nommée sobrement "Soutien à Jean-Pierre Pernaut", a ainsi regroupé 17 000 "like" et autant de personnes depuis sa création jeudi 30 juillet dernier.

Entre soutien et ras-le-bol

Une page sur laquelle les montages sous Paint sont légion. D'un "JPP" imaginé en président de la République, à la place de François Hollande, à un détournement du Je suis Charlie" en "Je suis Jean-Pierre Pernaut", les internautes ne manquent pas d'imagination, mais pas seulement.

A la lecture des différentes publications et commentaires, c'est une forme de cri de ras-le-bol général qui transpire, comme l'atteste sa couverture tirée d'un numéro de Valeur Actuelle, "Arrêtez d'emmerder les Français". Les interdictions de fumer ou téléphoner au volant semblent en tout cas agacer particulièrement le créateur de la page, tout comme l'interdiction de conduire en tongs. Un coup de gueule partagé dans les commentaires, dans lesquels se glissent tout de même quelques délicieux trolls, si chers aux Internets.

EN SAVOIR +
>> 
Jean-Pierre Pernaut s'emporte contre la privatisation de la plage de Vallauris
>>
Vallauris : le roi abandonne sa plage aux vacanciers

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter