Journalistes libérés : "On a vraiment cette chance d'être Français"

Journalistes libérés : "On a vraiment cette chance d'être Français"

DirectLCI
LIBERATION - Les quatre journalistes libérés après dix mois de captivité en Syrie sont arrivés ce dimanche matin sur le sol français. L'un deux, Didier François, s'est exprimé sur le tarmac au côté du président François Hollande.

Un pur moment de bonheur. Les quatre journalistes français libérés après dix mois de captivité en Syrie sont arrivés ce dimanche matin en France . A L'aéroport de Villacoublay, ils ont été accueillis par leurs familles ainsi que par le président François Hollande. Après une allocution de ce dernier, l'un des ex-otages, Didier François, grand reporter d'Europe 1, a également pris la parole.

Les familles "ont beaucoup plus souffert que nous"

"C'est rare qu'on parle après un président", a commencé en riant le journaliste. Avant de dire son "soulagement" et son "bonheur" de "voir le ciel" ("On ne l'a pas vu pendant longtemps").  "Ca a été long, mais on n'a jamais douté", a-t-il ajouté, saluant la mobilisation qui s'est créée autour de leur sort. "De temps en temps, on avait des bribes, on savait que tout le monde était mobilisé", a-t-il raconté.

Et d'ajouter : "On a vraiment cette chance d'être Français", saluant le travail des diplomates et des services de l'Etat, ainsi que la "solidarité" et la "générosité qu'ont les Français". Pour terminer, le journaliste a eu un mot pour les familles, "qui ont beaucoup plus souffert que nous", parce qu'elles n'ont pas choisi ce métier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter