Journée de l’égalité salariale : un bagel 25% plus gros pour les femmes que les hommes

Société
DirectLCI
LUTTE - L’égalité salariale entre les femmes et les hommes n’est pas encore d’actualité dans le monde ni même en France. Pour fêter la Journée de l’égalité salariale ce lundi 26 mars, la société Bagelstein a décidé d’inverser les faits en proposant un bagel 25% plus grand pour les femmes que les hommes. Mais au même prix !

Messieurs, et si vous mettiez dans la peau de vos collègues féminines ? Ce lundi 26 mars, on célèbre la Journée de l’égalité salariale en France. Selon plusieurs études, les femmes restent payées près de 24 % de moins que les hommes, à fonction et compétences égales. Ce Equal Pay Day a été lancé aux Etat-Unis en 1988 avec la campagne "Red Purse" (symbole du découvert bancaire) et a depuis fait des émules à travers le monde.


Ce jour n’est pas choisi au hasard : il s’agit du jour où les femmes terminent leur "année salariale" 2017 pour rattraper un homme qui l’aurait achevée le 31 décembre 2017. Il faut donc 60 jours de plus à une femme pour toucher le même salaire qu’un homme. 

En France, de multiples opérations de sensibilisation à l’égalité salariale sont organisées, notamment par le Business and Professionnal Women (BPW), une association créée en 1919 par une avocate pour dénoncer les inégalités salariales à compétences égales. Les membres du club vont intervenir toute la journée dans les collèges et lycées, tenir des ateliers et tables rondes sur le sujet afin d’aider notamment les femmes à augmenter leur confiance. 


> Tout le programme des clubs BPW en France


D’autres entreprises optent pour un soutien plus fun et ludique à la cause. La marque Bagelstein a voulu dénoncer l’injustice à travers l’un de ses produits phares, le bagel saumon-concombre-oignon, rebaptisé Womenstein pour l’occasion. Ce lundi, dans les 120 boutiques de l’enseigne, les femmes auront le droit à 25% de pain et de garniture supplémentaire, pour le même prix.

De nombreuses mesures vont entrer en vigueur pour lutter contre les inégalités salariales, dont l'installation dans les entreprises d'un logiciel pour les repérer. Le think tank économique indépendant de la Fondation Concorde a, lui, estimé que les inégalités salariales représentaient un manque à gagner de 33,6 milliards d'euros par an.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter