VIDÉO - Droits des femmes : 5 chiffres pour mesurer le chemin à parcourir

Société
DirectLCI
#8MARS - À l'échelle mondiale, les inégalités et les violences faites aux femmes sont difficiles à mesurer. Mais des statistiques de l'ONU démontrent néanmoins l'ampleur du travail à effectuer pour parvenir à l'égalité. En voici cinq, particulièrement édifiantes.

La journée des droits des femmes, dans les pays les plus riches, est souvent focalisée sur les inégalités salariales, notamment cette heure symbolique - 15 h 40 - à laquelle les femmes peuvent arrêter de travailler pour compenser cette injustice dans les salaires. D'autres chiffres, réunis par de nombreuses institutions internationales, illustrent le chemin à parcourir dans de nombreux autres domaines au niveau mondial : éducation, droit de disposer de son corps, sécurité, pauvreté... 

  • 1Deux tiers des analphabètes sont des femmes

    Sur les presque 800 millions d'analphabètes que compte le monde, deux tiers sont des femmes, selon l'Unesco. Plus grave encore : cette proportion n'évolue pas depuis 1990. Il illustre les progrès à accomplir en termes de scolarisation des femmes.
  • 2Les femmes représentent 70% des pauvres

    À la fois cause et conséquence du manque d'éducation, la pauvreté touche très durement les femmes, selon l'Unifem, le Fonds de développement des Nations unies pour la femme, qui lie notamment cette pauvreté à un accès insuffisant aux ressources et au capital.
  • 3Les femmes produisent 50% de la nourriture mondiale, mais ne touchent que 10% des revenus

    Selon l'Unicef, les femmes effectuent les deux tiers du travail humain - rémunéré ou non - et produisent la moitié de la nourriture du globe. Sauf qu'elles ne perçoivent qu'un dixième des revenus mondiaux et ne possèdent qu'1% des titres de propriété.
  • 4Les avortements clandestins provoquent le décès de 50.000 femmes par an

    En 2008, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estimait à 47.000 le nombre de femmes décédées "des suites d’infections, d’hémorragies, de blessures utérines et des effets toxiques des agents censés provoquer un avortement", rapporte le Haut conseil à l'égalité français. L'OMS avance que "13% des décès maternels dans le monde sont dus à des avortements non médicalisés".
  • 5600 millions de femmes vivent dans des pays qui ne punissent pas la violence domestique

    Une femme sur trois est victime de violences physiques ou sexuelles, selon l'Unifem, qui précise que ce chiffre pourrait être largement sous-évalué. Car de nombreuses études nationales estiment à environ 70% la proportion de femmes victimes de ces mêmes violences. Dans la majorité des cas, c'est un proche de la victime qui en est responsable.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter