Journée sans voiture : le 1er octobre, les véhicules à moteur seront interdits dans tout Paris

Journée sans voiture : le 1er octobre, les véhicules à moteur seront interdits dans tout Paris

CIRCULATION - C'est une première : cette année, la journée sans voiture va concerner la totalité de la ville de Paris, révèle Le Parisien mercredi. Le dimanche 1er octobre, tous les véhicules motorisés seront interdits dans les rues de la capitale.

Pour sa troisième édition, la journée sans voiture organisée par la mairie de Paris va concerner toute la capitale, le dimanche 1er octobre. Les véhicules à moteurs seront donc interdits de circulation, de 11 heures à 18 heures dans toutes les rues de la ville à cette occasion. Seuls le périphérique et les voies principales des bois de Boulogne et de Vincennes seront ouvertes.

En 2015, seul le centre de Paris avait été fermé à la circulation des véhicules à moteur. En 2016, le périmètre avait été élargi et s'étendait de l'Arc de Triomphe au cimetière du Père-Lachaise, et du Sacré-Coeur à la Tour Montparnasse. Pour cette année, "nous avons fait le choix de la simplicité", a déclaré Christophe Najdovski, adjoint (EELV) de la maire de Paris chargé des transports, au Parisien. "Le précédent dispositif, trop compliqué, était peu lisible", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Des dérogations seront accordées au transports en commun, aux taxis, aux véhicules de secours, ainsi qu'aux artisans qui justifient d'une activité ce dimanche 1er octobre, mais ils seront contraints de rouler à 30 km/h. Les véhicules électriques seront, en revanche, interdits de circulation, tout comme les VTC (contrairement à l'année dernière). Le cas des Autolib' est encore en débat, affirme Le Parisien

Les effectifs de la préfecture de police et de la mairie de Paris seront chargés d'effectuer des contrôles au portes de Paris et à l'intérieur de la zone. "L’interdiction de circuler s’appliquera seulement à partir de 11 heures. On pourra venir en voiture dans Paris avant, ou se garer aux portes de Paris et poursuivre en transports en commun après", explique Christophe Najdovski. "L’idée, c’est de montrer qu’on peut vivre la ville autrement, sans voiture. Ce n’est pas un frein au tourisme. Au contraire. On voit bien que la piétonnisation des voies sur berge a renforcé l’attractivité de Paris."

En vidéo

En 2016, la "Journée sans voiture" n'a pas l'unanimité à Paris

En 2016, la journée sans voiture avait été critquée par certains automobilistes... dont l'humoriste Fabrice Éboué, qui s'était fendu d'un tweet offensif envers Anne Hidalgo... qui n'avait pas manqué de lui répondre.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.