Jours fériés : 2018 sera une (très) bonne année

Société
DirectLCI
À VOS AGENDAS - Comme en 2017, les jours fériés seront propices aux ponts dans le calendrier de 2018. Pour en profiter au maximum, suivez le guide.

Vous avez aimé 2017 et ses six week-ends de trois jours ? Vous allez adorer 2018 et ses ponts à répétition. A l'amorce d'une nouvelle année de labeur, il n'est pas désagréable de jeter un coup d'œil au calendrier et de constater que les 365 jours qui viennent seront plutôt favorables aux breaks en famille, aux escapades à la campagne ou aux week-ends prolongés au soleil.

Jackpot en mai ?

A l'exception du 14 juillet (un samedi) et du 11 novembre (un dimanche), les neuf autres jours fériés du calendrier peuvent vous permettre de prévoir de belles plages de repos. A commencer par le premier jour de l'année, qui tombe un lundi et qui s'ajoute aux lundis fériés "naturels" que sont ceux de Pâques (le 2 avril) et de Pentecôte (21 mai). Bref, autant de week-ends de trois jours sans trop d'efforts. 

Un brin plus technique, le mois de mai promet de ravir les stratèges des RTT et autres experts du planning professionnel. En tombant un mardi, le 1er mai (Fête du Travail) et le 8 mai (Armistice de la Seconde guerre mondiale) favorisent également les ponts, sans compter que, cette année, le jeudi de l'Ascension tombe le 10 mai (au lieu du 25 en 2017). Les plus attentifs auront compris : en posant seulement trois jours, il est possible de se retrouver "off" du 5 au 13 mai.


La fin de l'année sera elle aussi propice aux ponts : la Toussaint (1er novembre) tombera un jeudi et le jour de Noël (25 décembre) un mardi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter