2017 : quand bonnes résolutions riment avec solidarité

DirectLCI
JT 20H – A chaque nouvelle année, son lot de bonnes résolutions. Et depuis toujours, elles n'ont pas changé : la santé, l'amour, l'argent... Autant de choses que l'on se souhaite toujours pour soi. Certains au contraire ont décidé de consacrer leur nouvelle année aux autres. Notre rédaction en a rencontré trois d'entre eux, une bonne source d'inspiration.

Sarah - Bénévole à la Croix Rouge française

La bonne résolution de Sarah Wodehouse, 27 ans? Venir en aide aux sans abris. La jeune femme vient de s'engager comme bénévole à la Croix Rouge française. Chaque semaine, elle donnera six heures de son temps, notamment pour effectuer des maraudes. "Je commence à faire des actes de bénévolat, penser aux autres, à la société, à des gens dans le besoin", confie-t-elle. 


L'ONG cherche des bénévoles tout au long de l'année. Si vous êtes intéressés, différentes missions peuvent vous être confiés, selon vos disponibilités, votre lieu de résidence et vos centres d'intérêt. Plus de renseignements ici.

Alain et ses douze colocataires - Objectif zéro déchet

Dans la colocation d'Alain Tord, l'écologie est une notion essentielle. Cet habitant de Bourg-la-Reine et ses douze colocatires ont réussi à réduire leurs déchets à 8kg par personne en 2016. Pour 2017, ils comptent bien aller encore plus loin. "C'est une réflexion à la fois sur les achats" mais aussi "sur la manière dont on stocke nos produits", relate le jeuen homme. "On va se servir de bocaux qui vont pouvoir servir plusieurs fois comme ça on a moins de déchets voire pas de déchets."


Sur internet, de nombreux blogueurs confient leur expériences en la matière et livrent de précieux conseils pour réussir à s'engager dans cette voie. Des associations peuvent également vous épauler, comme Zero Waste France.

Ghislaine - Bénévole dans l'association "Main dans la main"

Ghislaine Mariani a profité d'un aménagement de son temps de travail pour apporter son aide à l'association "Main dans la main". Son rôle: s'occuper des enfants malades de l'hôpital Necker à Paris. "Pour moi, c'était important de pouvoir consacrer (ce temps) à quelque chose d'utile, de bienveillant dans la notion de partage et de don à autrui", explique-t-elle.


L'association compte 600 bénévoles qui rassurent, apaisent et amusent les enfants de différents centres hospitaliers de la région Ile-de-France. Si vous souhaitez la soutenir, sachez qu'il faut respecter certains critères: avoir plus de 20 ans, être dans une bonne forme physique et être disponible à jour fixe. Vous pouvez d'ors et déjà vous enregistrer via ce formulaire d'inscription.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter