Julien, né sous X, lance une page Facebook pour aider les autres à retrouver leurs parents

SOCIÉTÉ

RENOUER - Il y a un mois, Julien Chaumet, né sous X, lançait un vibrant appel sur sa page Facebook pour retrouver sa mère. Son post a suscité des milliers de messages du monde entier. Il vient de lancer une page Facebook, Génération X, pour tous ceux qui recherchent comme lui des traces de leurs proches.

Il y a quelques semaines, un simple post sur sa page Facebook a déclenché un gigantesque buzz. Julien Chaumet, 26 ans et né sous X, avait lancé un vibrant appel pour retrouver sa mère biologique. Sa publication avait été partagée plus de 100.000 fois. Fait le tour du monde. Un vrai raz-de-marée. En quelques heures, Julien avait reçu des milliers de messages, de soutiens et parfois de contacts pour l’aider dans sa quête. Il avait été soufflé par cet élan de solidarité hors norme. Il avait lu, un à un, ces centaines de mails. Avait oscillé entre le rire, les larmes. et l’espoir de relancer sa quête. Très, très ému. Cette quête, son avancée, ses résultats, Julien avait choisi de la garder pour lui.

Mais, profitant de cette soudaine notoriété, le jeune homme vient de décider d'utiliser cet élan pour aider les autres.

"Avec vous, je me prends à rêver"

Un mois après son buzz, Julien est donc réapparu sur Facebook. Son rêve : lancer "un mouvement" pour aider tous ceux qui, nés sous X, veulent retrouver la trace de leurs parents. Ce mouvement a pris la forme d’une page Facebook, Génération X, où chacun peut poster ses recherches et permettre à des anonymes d'y jeter un coup d’œil.

"Il existe déjà plusieurs pages ('les X en colère', 'Recherche mère biologique ou enfant née sous X'…)", explique Julien, dans un message posté sur Facebook . "Malheureusement ces pages ne comptent 'que' 500 à 2 000 membres. Trop peu. Beaucoup trop peu, sans les dénigrer", note-t-il. "Moi je vous parle d'un rêve. D'une page où vous feriez littéralement exploser les scores !" Et d'ajouter : "Vous avez été plus de 100.000 à partager ma publication. 100.000 à me tendre la main !" écrit-il. "Aujourd'hui, vous avez la possibilité de faire bouger VRAIMENT les choses."


Son rêve, c’est de mettre en place un gigantesque bouche-à-oreille. Chacun se transmettrait les informations, les connaissances. Pour peut-être, au bout, trouver un nom, une personne. Qui elle-même, pourra apporter d'autres noms, d'autres informations. Et, comme ça, peut-être aider ceux qui recherchent des traces de leurs origines biologiques. "Vous vous rendez compte du traumatisme ?", rappelle Julien. "Naître sans parents ? Être 'orphelin' dès la naissance ? Et qui plus est ne pas avoir le droit de savoir ?"

Les internautes entendront-ils à nouveau son message ? La page Génération X attire pour l’instant plus d’un demi-millier de fans. Encore un peu loin des 100.000 internautes qui ont partagé son premier message.

A LIRE AUSSI >>  "Hier, j'ai sauté dans le vide" : né sous X, il lance un vibrant appel pour retrouver sa mère biologique

>>  A Nantes, Diego se bat pour retrouver son enfant né sous X

Lire et commenter