Kim Dotcom obtient la retransmission en streaming de son audience

SOCIÉTÉ
PIRATAGE – Kim Dotcom, l'emblématique fondateur de l'ancienne plateforme MegaUpload.com, a annoncé avoir obtenu que son procès pour profits illégaux dus au piratage soit retransmis en streaming sur le web.

Comme toujours, Kim Dotcom ne manque pas une occasion de faire sa publicité, même en situation délicate. Le truculent fondateur du site de téléchargement MegaUpload.com doit répondre de profits illégaux tirés d'une activité de piratage aux Etats-Unis. La justice néozélandaise doit étudier l'appel fait par l'ancien roi d'Internet après la demande d'extradition formulée par son homologue américain.


Peu désireux de risquer les 20 ans de prison qu'il pourrait purger en cas de condamnation aux Etats-Unis, Kim Schmitz de son vrai nom a décidé de faire appel auprès de la cour d'Auckland. L'audience pour l'examen de l'appel a débuté lundi  par un coup de théâtre : Kim Dotcom a demandé et obtenu que l'appel contre son extradition soit retransmis en streaming sur le web. Et il s'est empressé de le faire savoir sur Twitter.

"Info de dernière minute: le juge a accepté la retransmission en streaming! Succès!", écrit Kim Dotcom.


Pas besoin donc de piratage pour suivre les dernières péripéties de l'Allemand de 41 ans dès ce mercredi. "Le streaming en direct commencera demain (mercredi, ndlr). Le caméraman doit tout installer de manière professionnelle, en respectant les directives du juge en matière de streaming", a-t-il ajouté.


Son avocat, Ron Mansfield, a justifié la requête de son client en expliquant que la diffusion en direct vidéo sur internet serait l'assurance d'un procès équitable pour son très controversé client.

Milliardaire mégalo assumé

Lancé en 2005, MegaUpload était une plateforme d'hébergement de fichiers et permettant ainsi le téléchargement plus ou moins légal de musique, films, documents, etc. Au plus fort de son histoire, le site comptait plus de 50 millions d'utilisateurs quotidiens et Kim Dotcom affirmait représenter une très grosse part du trafic mondial. Milliardaire exubérant et fort en gueule, mégalo assumé toujours prompt à faire parler de lui, Kim Dotcom voit son empire s'effondre en janvier 2012 lorsque sa résidence d'Auckland où il se croyait à l'abri est prise d'assaut par la police à la demande des autorités américaines. Le site est fermé et tous les fichiers supprimés, même ceux qui étaient légaux et privés.


Kim Dotcom avait tenté de se refaire en lançant le site Mega fin 2012, avec plus de fonctionnalités que son prédécesseur (dont un service de tchat audio et vidéo). Mais il n'a jamais rencontré le même succès que MegaUpload.


Et aussi

Lire et commenter