L'humeur de Bachelot : "La mémoire de Naomi Musenga doit être respectée"

L'HUMEUR DE BACHELOT - La mort de Naomi, moquée par le Samu lors de son appel à l'aide en décembre dernier, suscite de nombreuses réactions indignées et éveille la curiosité des médias.

Naomi Musenga, une Strasbourgeoise de 22 ans, est décédée en décembre dernier après que son appel à l'aide pour de très fortes douleurs au ventre ait été ignoré par une assistante de régulation médicale du Samu. L'enregistrement de l'appel téléphonique, dévoilé mardi, a suscité l'indignation générale et diverses réactions venant des médias. Mais quelle que soit l'issue de cette affaire, ne serait-il pas judicieux de laisser l'inspection des affaires sociales faire son travail ?

Ce mercredi 9 mai 2018, Roselyne Bachelot, dans sa chronique "L'humeur de bachelot", nous parle de la bande-son de l'appel de Naomi au Samu. Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 09/05/2018 présentée par Adrien Borne et Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La République LCI

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter