L'humoriste Nicole Ferroni s'attaque avec justesse aux violences faites aux femmes dans une nouvelle vidéo

L'humoriste Nicole Ferroni s'attaque avec justesse aux violences faites aux femmes dans une nouvelle vidéo

COUP DE GUEULE - L'humoriste Nicole Ferroni s'est fait un nom en avril dernier après la publication d'une vidéo dénonçant le projet de loi "Secret d'Affaires". A l'occasion de la journée des violences faites aux femmes, elle fait passer un nouveau message... Déjà vu plus de 4 millions de fois.

Chroniqueuse sur France Inter et ancienne professeure de SVT, Nicole Ferroni n'hésite jamais à partager son avis sur internet, sur des sujets graves, et avec beaucoup d'humour. Après avoir dénoncé le "consternant" projet de loi "Secret d'Affaires", le 14 avril dernier, dans une vidéo vue par plus de 12 millions d'internautes, l'humoriste à remis ça ce jeudi 24 novembre. C'est à l'occasion de la journée des violences faites aux femmes, qu'elle s'est saisie de sa caméra pour prendre la parole à travers Stéphanie, l'un des personnages qu'elle joue.

Lire aussi

    C'est pour l'émission "La Maison des maternelles" sur France 5 que Nicole Ferroni s'est exprimée, à travers sa chronique "Postnatal", pendant laquelle elle se met dans la peau de plusieurs personnages. Et c'est Stéphanie, une institutrice en maternelle, qu'elle a choisie pour ce message.  Elle explique avoir lu que 40% des violences faites aux femmes augmentent pendant la grossesse, ce qu'elle ne comprend pas : "C'est quand même une période où la femme est vulnérable, en train de construire un individu, je comprends pas que son conjoint puisse avoir une impulsion de destruction contre elle".

    Avec humour, subtilité et justesse, Nicole Ferroni continue son coup de gueule en racontant l'histoire d'une mère, que Stéphanie voit tous les jours à l'école, et qui débarque un après-midi avec les bras tuméfiés.  "C'est pas la première fois, et elle me dit 'Je suis tombée dans l'escalier'. Je lui dis : 'Attendez, c'est quoi le modèle de votre escalier?  J'ai l'impression que chaque fois vous tombez dans l'escalier !' Alors qu'en fait le modèle je le connais... Il a une moustache, une belle situation, une face d'hypocrite, c'est son conjoint".

    À la fin de ses deux minutes de chronique, elle conseille aux femmes d'appeler le numéro d'urgence 3919 pour "les femmes qui voudraient changer d'escalier". La vidéo a été regardée plus de 4,2 millions de fois sur son compte Facebook. En France, ce sont 201 000 femmes âgées de 18 à 59 ans qui sont victimes de violences physiques et sexuelles de la part de leur conjoint chaque année. Et 23% des demandes d'interruption volontaire de grossesse (IVG) sont directement liées à des violences.

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      "Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

      Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

      VIDÉO - Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

      EN DIRECT - Covid-19 : l’Australie pourrait maintenir ses frontières fermées jusqu’à fin 2022

      Vaccination : le calendrier accélère, les dates clés pour s'y retrouver

      Lire et commenter

      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.