L'ordonnance de Bachelot : "On progresse dans la saloperie... pour pourrir les relations sociales"

DirectLCI
L'ORDONNANCE DE BACHELOT - Les 430 employés de la société de sécurité Bodyguard, basée à Évry, ont appris par SMS que l'entreprise était en liquidation judiciaire.

Ces derniers temps, les chefs d'entreprise nous ont surpris dans leurs manières de liquider leurs boîtes. Il y a quelques semaines, le patron de la boucherie-chevaline de Montargis est parti avec son matériel sans prévenir ses salariés partis en vacances. La direction de Whirlpool, quant à elle, avait proposé un sèche-linge comme prime pour les deux derniers mois de production à l'usine d'Amiens, avant sa délocalisation en Pologne. Cette fois-ci, c'est la société Bodyguard, spécialisée en informatique, qui a fait fort, en licenciant ses 430 salariés par SMS, de quoi choquer ces derniers.

Ce mercredi 25 avril 2018, Roselyne Bachelot, dans sa chronique "L'ordonnance de Bachelot", nous parle du patron de Bodyguard qui a licencié ses salariés par SMS. Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 25/04/2018 présentée par Julien Arnaud et Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La République LCI

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter