La belle histoire du jour : il pédale 850 kilomètres pour assister au match Rennes-Guingamp

La belle histoire du jour : il pédale 850 kilomètres pour assister au match Rennes-Guingamp

DirectLCI
FOOTBALL – Par amour du sport et de son club favori, un jeune homme de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne) est parti samedi pour rallier à vélo le Stade de France. Objectif : soutenir l'En Avant Guingamp en finale de la Coupe de France contre le voisin rennais.

C'est l'histoire d'un mec qui parcourt 850 kilomètres en deux roues pour aller supporter son club de foot. Pas vraiment le club d'origine mais celui du cœur, des "vacances" estivales passées en famille, de celui qui sent bon l'"esprit de clocher" : Guingamp. Samedi, la ville des Côtes-d'Armor affrontera sa voisine d'Ille-et-Vilaine, Rennes, pour une finale de coupe de France 100% bretonne.

Julien Neumann l'avait juré : si son équipe favorite se qualifiait, il partirait à vélo direction Stade de France. "J'avais lancé ce pari dès le 16ème de finale contre Concarneau. Maintenant que le club est en finale, il faut y aller !", avait expliqué peu avant son départ le jeune homme de 23 ans, habitant Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne).

"Crevaison à l'avant !"

Depuis samedi, à la force des mollets, ce Jean-Pierre Pernaut du foot sillonne les routes des régions de France : Luchon, Auch, Bergerac, Château-Renault... Un parcours en sept étapes loin d'être une balade tranquille. "Chute, routes détrempées, giboulée, vent de face et de côté et route fermée ! C'était génial aujourd'hui", ou encore "Crevaison Jean-Rene, Crevain à l'avant !", raconte-t-il non sans humour sur son compte Twitter.

Au fil des jours, Julien Neumann gagne en notoriété : "Le soir en ce moment c'est arrivée, hôtel, conf. de presse, douche, repas, massage et dodo. Si on m'avait dit ça... #RoadToStDenis. Mais le supporter n'en oublie pas pour autant son objectif premier : pédaler pour ramener la Coupe.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter