La belle histoire du jour : la bouteille à la mer d'un Québecois obtient une réponse, 16 ans après

La belle histoire du jour : la bouteille à la mer d'un Québecois obtient une réponse, 16 ans après

DirectLCI
INSOLITE – Une lettre lancée à la mer le 8 avril 1998 est arrivée sur les côtes de Bretagne il y a quelques jours. Lucien Sanquer, un retraité de Landerneau, a fait sa découverte. Grâce à Internet, le destinataire à pu retrouver l'auteur de la lettre...

Lancer une bouteille à la mer... l'expression évoque souvent un acte désespéré. Il arrive pourtant qu'un tel message trouve un destinataire, et même une réponse. C'est la belle histoire que rapportent notamment Ouest France et CBC News .

Tout commence mardi dernier à Crozon, en Bretagne. Bravant la tempête Petra qui approche, Lucien Sanquer, 63 ans, se promène comme chaque jour au bord de la mer. Lulu, comme ses proches le surnomment, aperçoit soudain une bouteille en plastique. A l'intérieur, une forme rouge, qui se révèle être un drapeau canadien, et un message.

"J'espère avoir bientôt de vos nouvelles"

Le retraité de la SNCF se presse de rentrer chez lui pour découvrir son contenu. "J'avais le cœur qui battait fort. Ça me faisait bizarre", a-t-il confié au quotidien régional. Datée du 10 avril 1998, la lettre a voyagé près de seize ans dans l'océan. Elle est écrite en anglais et signée par un adolescent Québécois.

"Bonjour, je m'appelle Nicolas Morin. Je suis né le 25 mai 1982. Je parle français, mais j'apprends l'anglais à l'école. J'ai un frère mais pas de sœur. Mon sport favori est le basketball". La missive donne encore quelques détails sur sa vie, selon CBC, qui cite le contenu du message. L'adolescent conclut : "J'espère avoir bientôt de vos nouvelles."

Dialogue par Skype

La lettre pose d'ailleurs des questions précises à son destinataire inconnu. "Dans quelle école es-tu ?" "Es-tu marié ?" Le jeune Québécois aura dû attendre... mais il aura fini par avoir des nouvelles de Lulu ! Le Télégramme de Brest a en effet fait écho à la découverte du retraité de Landerneau. De l'autre côté de l'Atlantique, une journaliste de Radio Canada a repéré l'information. Et a retrouvé le Nicolas de Lulu.

Grâce à Internet, le message lancé il y a seize ans aura eu une réponse instantanée, et en vidéo . Lucien a pu contacter Nicolas par Skype et lui montrer, en direct, ce qu'étaient devenus sa lettre et son drapeau. Avec émotion, les deux hommes ont dialogué par Skype et se sont raconté leur vie. Avant de se promettre de garder le contact à l'avenir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter