"Historique" : la CFDT détrône la CGT et devient le premier syndicat de France

DirectLCI
REPRÉSENTATIVITÉ - C'est un coup de tonnerre dans le paysage syndical français. La CFDT devient le premier syndicat de France, annonce ce vendredi matin le patron de la CGT Philippe Martinez, dont l'organisation est donc pour la première fois détrônée.

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, s'était lui-même inquiété l'an dernier du risque que son organisation ne soit "plus le premier syndicat en 2017". C'est désormais chose faite. Il a lui-même annoncé vendredi matin que son syndicat avait perdu sa place de première organisation auprès des salariés du privé au niveau national, au profit de la CFDT. Une première.

24.86% des voix pour la CGT, 26.38% pour la CFDT

"Sur le privé, la CGT passe deuxième organisation syndicale avec 24,86% et la CFDT fait 26,38%", a-t-il précisé, avant l'annonce des résultats officiels par la direction générale du travail. S'il n'a pas caché sa déception, Philippe Martinez a reconnu que ce résultat était "plus ou moins prévu" : il "montre que ce qu'on craignait, c'est-à-dire qu'on a un déficit d'implantation, se confirme", a-t-il analysé, expliquant que la CFDT avait un potentiel de 500.000 électeurs de plus que la CGT.


Du côté de la CFDT, le secrétaire général Laurent Berger n'a pas manqué de se réjouir en saluant sur Twitter une première place "historique" :

Lors de la dernière mesure en 2013, CGT et CFDT étaient au coude à coude : 26,77% des voix pour la CGT, 26% pour la CFDT, suivies de FO (15,94%), la CFE-CGC (9,43%) et la CFTC (9,3%).

En vidéo

La CFDT devant la CGT, ce que cela va changer : l'analyse de Vincent Perrot

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter